Home Politique Les proches d’Alpha Condé soulagés qu’il puisse se faire soigner hors du...

Les proches d’Alpha Condé soulagés qu’il puisse se faire soigner hors du pays

436
0

L’ancien président guinéen Alpha Condé peut désormais quitter son pays et pouvoir consulter ses médecins à l’étranger à condition que ce déplacement n’excède pas un mois sauf avis contraire de ses médecins. Les nouveaux maîtres de Conakry, ont accédé ainsi à une demande de la Cédéao qui ont adressé un courrier au colonel Mamadi Doumbouya le 23 décembre 2021.

C’est après avoir pris acte de l’engagement de la Cédéao relatif à la possibilité d’Alpha Condé de se rendre à l’extérieur du pays pour des contrôles médicaux dont la durée ne peut pas excéder un mois que les autorités guinéennes ont décidé de le laisser partir dans les jours prochains.

Cette mesure a été saluée par les partisans de l’ancien président qui espèrent d’autres mesures en faveur de leur leader. Souleymane Keita, ancien député et porte-parole du RPG : « Cette information, nous l’avons accueillie avec soulagement. Depuis le 5 septembre, nous n’avons aucune information du président. Notre préoccupation principale, c’était sa santé. À partir de là, c’est un ouf de soulagement au niveau du RPG et de l’ensemble de nos militants. Nous espérons que dans un futur proche, il aura la possibilité de recouvrer sa liberté comme nous l’avons toujours souhaité ».

Un patient à encadrer pour la société civile

La société civile salue également cette mesure purement humanitaire, mais, en même temps elle s’interroge. Bailo Barry de l’ONG Destin en main : « Pour se faire soigner oui, il a le droit d’aller se faire soigner. Mais, il faut qu’il soit encadré, qu’il soit toujours dans un périmètre de sécurité pour qu’il n’ait pas accès à ses réseaux ».

Alpha Condé, qui a accédé au pouvoir en décembre 2010 a rempilé en 2015 avant de briguer un 3e mandat qui a conduit à sa chute.

Rfi