Home Politique Le Président de la Transition reçoit le rapport sur les conclusions du...

Le Président de la Transition reçoit le rapport sur les conclusions du cadre de dialogue inclusif inter-guinéen

118
0

Le Président de la Transition, Chef de l’État, Colonel Mamadi Doumbouya accompagné du Premier ministre, Dr Bernard Goumou et du Président du Conseil National de la transition Dr Dansa Kourouma a présidé la cérémonie officielle de remise des conclusions du cadre de dialogue inclusif inter-guinéen.

C’est face à la demande du peuple de Guinée, que le gouvernement sous le leadership du président de la transition Mamadi Doumbouya a mis en place ce cadre de dialogue. L’objectif est de créer un espace d’échanges de vues et d’expériences entre les différentes entités du pays en vue de cerner les préoccupations des uns et des autres et faire des propositions susceptibles de rassembler les Guinéens.

Peut être une image de 8 personnes, personnes debout et uniforme militaire

Dans son allocution, le porte-parole des participants a dans son discours souligné que les résultats issus des discussions thématiques et des plénières, sont les fruits du consensus entre les différentes parties prenantes au dialogue et a permis de formuler les recommandations.

« Monsieur le Président, ce cadre de dialogue que vous avez bien voulu mettre en place et qui était plus que nécessaire pour apaiser le climat politique est venu témoigner votre sens élevé de patriotisme d’homme d’État ». A-t-il ajouté.

Peut être une image de 6 personnes, personnes assises et intérieur

Dr Makalé Traoré, Porte-parole des facilitatrices a à son tour ajouté, que les participants du cadre de dialogue après avoir validé les termes de référence, ont pu échanger et livrer leurs points de vue sur les 10 étapes du chronogramme de la transition ainsi que sur les (3) trois thématiques proposées par elles (facilitatrices).

Ces points de vue exprimés à travers les travaux de groupes thématiques et les sessions plénières ont abouti à la présentation de quelques aspects sur chacune des étapes du chronogramme. Pour elle, les échanges ont porté sur l’identification des défis et problèmes liés à la mise en œuvre dudit chronogramme ainsi que sur la formulation des recommandations.

Peut être une image de 6 personnes, personnes assises, personnes debout, intérieur et texte qui dit ’PRIMATURE’

Pour finir, elle a au nom de ses camarades facilitatrices, insisté sur le respect des recommandations issues du Cadre de dialogue inclusif Inter -Guinéen.

Avant la remise officielle du rapport issu des discussions thématiques et des plénières du cadre de dialogue, le Premier ministre a tout d’abord exprimé toute sa profonde gratitude au Président de la transition, Colonel Mamadi Doumbouya de lui avoir confié la conduite de ce processus de dialogue inclusif en Guinée. Ensuite, Dr Bernard Goumou est revenu sur la confidence qu’il a eue avec Colonel Mamadi qui dit ceci :

« Monsieur le Premier ministre, si la justice est la boussole de la transition, l’unité nationale est la pierre angulaire de l’édifice national. Retirer la pierre angulaire et l’édifice s’effondre. Retirer l’unité nationale et la Nation s’effondre. C’est aussi simple que cela ». Fin de citation.

Dans la même veine, le Chef du gouvernement, a rappelé que la Guinée à l’instar de tous les pays du monde doit faire face à des défis qui affectent sa cohésion et donc son unité. Ensuite, il a indiqué que dans le but de conserver le caractère inclusif du cadre de dialogue, la politique de la main tendue sera maintenue durant tout le processus afin d’associer toutes les parties prenantes encore hésitantes. En outre, le chef du gouvernement a ajouté que l’attention des autorités, sera portée sur les possibilités de mise en œuvre des recommandations pour une transition apaisée et réussie.Peut être une image de une personne ou plus, personnes debout, personnes assises et intérieur

Par ailleurs, il a réitéré que les recommandations portant sur la mise en place et l’opérationnalisation d’un comité permanent de suivie-évaluation des résolutions du cadre de dialogue s’avèrent primordiale et urgente pour conforter le processus et rassurer les plus sceptiques.

En conclusion, le Chef du gouvernement a souligné que l’objectif final du cadre de dialogue s’inscrit en droite ligne de l’article 77 de la Charte de la transition et en respect de l’accord entériné par le 62ème sommet des chefs d’État de la CEDEAO sur la transition, sa durée et son chronogramme.

AGP