Accueil Politique Kindia : sept opposants à la nouvelle constitution condamnés à prison ferme

Kindia : sept opposants à la nouvelle constitution condamnés à prison ferme

228
0

Le tribunal de première instance de Kindia a condamné hier mardi sept opposants au régime en place à trois mois de prison ferme et une amende de 500 mille francs, chacun.

Arrêtés le samedi 4 mai, jour de la visite du chef de l’Etat dans la capitale de la Guinée Maritime, ils sont reprochés d’entrave à la liberté de manifester.

En fait, Boubacar Barry, Thierno Mamadou Diallo, Mohamed Camara, Amadou Soumah, Mohamed Sylla, Mamadou Cellou Diallo et Mohamed Keïta ont manifesté ce jour pour exprimer leur opposition à une nouvelle constitution ouvrant la voie à l’actuel président de briguer d’autres mandats alors que selon les termes de l’actuelle constitution, Alpha Condé exerce son second et dernier mandat à la tête du pays. Un mandat qui expire le 20 décembre 2020.

Leur avocat, Me Salifou Béavogui, se dit choqué et soutient que ses clients n’ont commis aucun délit. Par conséquent, il compte interjeter appel.

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here