Sunday, Oct 22nd

Last update11:00:00 PM GMT

You are here

 

Boké : Des émeutes après un crime rituel

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - Depuis samedi dernier, la ville de Boké est en ébullition. Pour cause, l’assassinat d’un élève d’une vingtaine d’années qui faisait le taxi moto à ses heures libres.

Ce lundi 3 février, la ville a été totalement paralysée. Les manifestants ont envahi les rues et cassé plusieurs biens publics et privés. Les forces de sécurité ont des difficultés pour ramener l’ordre. Dans la soirée, un calme précaire  régnait à Boké. Une forte délégation composée de députés et hauts cadres originaires de cette région étaient en route pour sensibiliser les populations. Les compagnies de téléphonie, distillaient des SMS annonçant que le gouvernement regrette ces incidents et invite les population au calme et à la paix.

S’agissant des circonstances de cet assassinat, les premiers éléments recueillis rapportent que ce jeune du nom de Idrissa Bangoura, a été déplacé par un inconnu vers Malapouya. Des habitants d’un village, Ndoungou, ont constaté la présence prolongée de la moto abandonnée. Puis, ils ont organisé des recherches et finiront par trouver le corps de Idrissa Bangoura. On constate qu’il a été assassiné et amputé de ses membres intimes. Ce qui fait croire à un crime rituel. Un gros bonnet de la place est soupçonné.

A suivre

Ousmane Bayo/Lejour.info