Accueil Politique Guinée : un élève tué par balle, plusieurs dégâts matériels

Guinée : un élève tué par balle, plusieurs dégâts matériels

65
0
Kolabounyi, sur la N°3

L’appel de contestation lancé par le FNDC à partir de ce 13 janvier paralyse une bonne partie du pays. Conakry et des villes de l’intérieur ont connu des échauffourées.

Sur l’axe le Prince, commune de Ratoma, boutiques et marchés restent fermés. La circulation déserte. Des barricades érigées, des pneus brûlés à des endroits en haute banlieue. Les forces de l’ordre déployées font face à des manifestants. Un jeune homme a été tué par balle dans le quartier Cosa. Son nom, Mamadou Sow, élève de 19 ans.

A l’intérieur du pays, des manifestations ont été signalées au nord du pays, dans la zone minière de Boffa et de Boké. La Nationale N°3, y menant a été coupée au niveau de Boffa.

D’autres violences ont été signalées à Nzérékoré et Mamou où l’armée est fortement mobilisée pour étouffer toute velléité de contestation.L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein air

Quant aux villes de la province de Labé, la situation est très tendue. Pita, Lélouma et Labé. Des édifices publics ont été endommagés à Labé où des jeunes en furie ont le tribunal et le domicile privé du coordinateur régional du parti au pouvoir, RPG Arc-en-ciel qui abrite aussi le siège dudit parti. Des véhicules se trouvant au tribunal ont été saccagés et incendiés. La résidence du préfet de Lélouma a été cernée par des manifestants qui demandent son départ.

Des militaires réquisitionnés viennent au renfort pour rétablir le calme.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here