Home Politique Décrispation : le FNDC suspend sa marche du 23 juin

Décrispation : le FNDC suspend sa marche du 23 juin

129
0

La marche dite « pacifique et citoyenne » pour une transition inclusive et consensuelle que comptait organiser le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) ce jeudi 23 juin 2022 n’aura pas lieu. Mis sous pression par la communauté internationale et des acteurs de la vie socio-politique du pays, le mouvement à l’issue d’un point de presse tenu ce mercredi à Conakry a décidé de donner une chance au dialogue que vient d’annoncer début de semaine le chef du gouvernement.

« Prenant la mesure de la déclaration d’intention du Premier ministre sur l’ouverture d’un cadre de dialogue sous sa présidence avec la participation de la CEDEAO, l’Union Africaine et les Nations-Unies pour aplanir les divergences, pour une sortie de crise, le FNDC informe l’opinion nationale et internationale qu’il observe une trêve d’une semaine en suspendant la marche citoyenne et pacifique prévue ce jeudi 23 juin 2022 dans le Grand Conakry jusqu’au 30 juin afin de donner une chance à la matérialisation du cadre de dialogue annoncé avec les acteurs sociopolitiques ayant des revendications sur la conduite de la transition » indique le mouvement anti-troisième mandat d’Alpha Condé qui vient d’affûter ses armes contre la junte au pouvoir.

Sékou Koundouno, membre influent du FNDC, précise que la marche est suspendue jusqu’au 30 juin prochain. Il prévient que si le dialogue socio-politique sur la bonne conduite de la transition ne fonctionne pas bien, rien n’empêchera son mouvement de « déclencher son artillerie ».

Samba Alarba/Le Jour