Home Politique Déclaration du RPG AEC : “Le Rpg est un comme un château...

Déclaration du RPG AEC : “Le Rpg est un comme un château de sable au bord de l’eau, qui peut couler à tout moment ” ( UFDG)

231
0

Dans une déclaration publiée sur différentes plateformes, la direction du RPG-ARC-EN-CIEL soutient que : “Le président de l’UFDG, El-Hadj Cellou Dalein Diallo, depuis sa dernière retentissante débâcle électorale a déserté littéralement le terrain politique pour s’investir dans les médias sans retenue, ni pudeur. Il n’arrive pas encore à faire le deuil des cuisantes défaites humiliantes qu’il a subies coup sur coup à l’élection présidentielle à laquelle il a prit part avec l’idée funeste de “moi ou le chaos”, au référendum qu’il a essayé d’empêcher par un recours à la violence et des actes terroristes, aux législatives qu’il a boycottées au grand dam de son parti, aujourd’hui, absent de l’Assemblée nationale à cause de sa niaiserie électorale et de ses louvoiements politiques endémiques”.

La Cellule de communication aimerait rappeler aux démocrates guinéens, d’Afrique et du monde entier que l’UFDG et ses alliés de l’ANAD ont incontestablement gagné l’élection présidentielle du 18 octobre 2020. Elles ont déposé les preuves de cette victoire à la Cour constitutionnelle pour contester les résultats fabriqués par une majorité de Commissaires de la CÉNI. Hélas que son recours n’a pas été examiné par les Juges de cette Cour, qui ont préféré valider, à la demande du pouvoir, les résultats incohérents de la CÉNI.


Et s’agissant des législatives controversées du 22 mars, la direction du Rpg a-e-c sait pertinemment que dans un discours solennel le 28 février 2020, M. Alpha Condé, a clairement dit qu’il ne rouvrirait pas la liste des candidatures malgré les recommandations de la Cedeao qui tenait, comme l’Union européenne, les Etats-Unis et les Nations unies, à des élections inclusives et transparentes. M. Condé ne voulait pas prendre le risque de se faire battre avec le fichier électoral qu’il s’est fabriqué.

La direction du Rpg a-e-c ajoute : Dans ses interventions tous azimuts dans les médias où il a élu domicile, déclaré “politiquement mort”, Cellou Dalein Diallo essaie d’entretenir l’illusion qu’il existe encore, bien que n’étant plus que l’ombre de lui-même. Il fait croire que son parti fait peur, alors qu’il en a fait un corbillard politique et une machine à perdre les élections depuis 2010. Le président de l’UFDG est dans un déni permanent, incapable de sursaut personnel de conscience, même tardif et de lucidité politique. Paniqué sous la tyrannie de ses ambitions déçues et dans l’hystérie politique et médiatique qui s’est brutalement emparée de lui, Cellou Dallein perd complètement la raison !

L’UFDG, est le plus grand parti politique de Guinée. Démonstration a été faite lors des élections présidentielles de juin 2010. Elle a obtenu 44 pour cent des voix contre 18 pour cent pour le Rpg de M. Alpha Condé. Que s’est-il passé pour que M. Alpha Condé gagne cette élection ? Les combines ont été racontées dans un enregistrisment de M. Kiridi Bangoura, largement diffusé, dans lequel il reconnaît que sans l’aide du Général Sékouba Konaté, Cellou Dalein aurait été le premier président démocratiquement élu. Le Rpg, c’est connu, n’a jamais gagné une élection en Guinée. C’est par la ruse, la corruption de la CÉNI et de ses démembrements et les agents de l’Administration territoriale qu’il opère pour bourrer des urnes et se donner des résultats gagnant. Une réalité connue aujourd’hui de tous. La semaine dernière, des députés du Parlement européen en ont fait cas.

La direction du Rpg dit : Sa bête noire est le RPG, le plus grand parti de l’histoire politique de la Guinée depuis l’instauration du multipartisme dans notre pays. Un parti transversal, rassembleur, admiré et respecté de tous pour sa longue lutte pour le respect des droits et libertés démocratiques et pour son combat en faveur de la souveraineté politique et la prospérité économique de la Guinée. Le leader emblématique du parti, le Professeur Alpha Condé, dont la notoriété politique et l’engagement militant sans réserve pour les causes justes et nobles dépassent les frontières guinéennes, fait partie d’une génération de leaders politiques et d’hommes d’Etat Africains que les politiciens de circonstance et « pouvoiristes » comme Cellou Dalein ne pourront jamais prendre la mesure de l’éthique et du patriotisme.

La Cellule de communication invite la direction du Rpg à cesser de réécrire l’histoire guinéenne. Alpha Condé et les siens en veulent à Cellou Dalein Diallo et aux dirigeants de l’UFDG qui, lors de la première élection libre et transparente en Guinée ont gagné dès le prmier tour, mais ont été forcés d’aller dans un deuxième. Le Rpg a-t-il été une seule fois premier parti de Guinée depuis l’avènement du multipartisme ? Toutes les statistiques, d’avant octobre 2010, démontrent le contraire. Et aujourd’hui, le Rpg est devenu un clan qui a oublié ses pionniers et les enfants de ces fondateurs. Le Rpg est un comme un château de sable au bord de l’eau, qui peut couler à tout moment.

La direction du Rpg soutient que Pour le Président Alpha Condé et sa famille politique, ultra- majoritaire en Guinée, avec des militants et cadres issus de tous les horizons et de toutes les régions du pays, la page des élections et des passes d’armes électorales est définitivement tournée, au profit de la mobilisation et du rassemblement des Guinéens pour relever les défis du développement économique et social de la Nation.

Si le Rpg est réellement ultra majoritaire en Guinée, qu’il ose organiser des élections libres et transparentes dans une seule préfecture ou région. Les résultats démontreront que le Rpg est un parti sur le point de tomber pour toujours. Il ne tient qu’avec le soutien des commandements de l’Armée et des forces paramilitaires. Le peuple n’a jamais été majoritairement en leur faveur. Le peuple veut l’alternance. C’est la raison pour laquelle il était avec le Fndc et qu’il est avec l’UFDG et ses alliés de l’ANAD. Si le Rpg est vraiment un parti politique vivant, qu’il ose se comparer, dans des élections crédibles, contre l’Opposition.

La direction du parti d’Alpha Condé estime que Le RPG-ARC-EN-CIEL n’a ni le temps, ni l’énergie de répondre à la haine, aux rancœurs, aux récriminations et aux élucubrations d’un homme plusieurs fois défait dans les urnes et désavoué par l’écrasante majorité du peuple souverain. Que Cellou Dalein cherche d’autres arguments pour soigner son orgueil mal placé et son traumatisme, fruits de ses nombreux et fréquents échecs. Quand comprendra-t-il qu’il n’est pas fait pour la politique et que la politique n’est pas faite pour lui ?

Cellou Dalein Diallo n’a jamais été battu dans les urnes. Alpha Condé et son régime ont été toujours désavoués par l’écrasante majorité du peuple souverain de Guinée. Cellou Dalein n’est pas pas fait pour mener une politique comme celle qui appauvrit les Guinéens depuis bientôt 11 années de gestion du Rpg. Cellou Dalein a hérité d’un parti et il en a fait la première force politique du pays. Pour ne pas qu’il démontre que les populations de la Haute-Guinée sont majoritairement avec lui, Alpha Condé et la direction de son parti l’ont empêché de fouler le sol de cette région pour battre campagne. L’étape de Tokouno, à quelques dizaines de kilomètres de Kankan a été inscrite dans la mémoire des guinéens et des démocrates à travers le monde comme la preuve que le Rpg ne compte que sur la force, les affrontements, la triche.


Pour la direction du Rpg, La seule préoccupation du professeur Alpha Condé, homme d’Etat responsable et patriote, est de sortir la Guinée du marasme politique, économique et social dans lequel des politiciens véreux et prédateurs, comme Cellou Dalein Diallo, l’ont plongé durant de longues années. Le Président de la République se bat pour maintenir par et pour tous, la souveraineté politique et l’indépendance de la Guinée et faire de notre pays une locomotive économique dans la sous-région et une référence démocratique authentique. Tel est l’unique et noble combat du Président Alpha Condé qui continue de mobiliser toutes ses forces et toute son énergie pour offrir aux Guinéens le bonheur auquel ils ont droit.

L’UFDG et ses alliés de l’ANAD rappellent à la direction du Rpg qu’ils sont aux commandes du pays depuis plus de dix (10). Temps largement suffisant pour redresser la situation économique et sociale d’un pays doté de toutes les richesses. En moins de dix (10) ans de gestion, le pouvoir Rpg a bénéficié de plus du double d’investissements que le régime du Général Lansana Conté qui a duré 24 ans. Dans ce régime, les Kassory Fofana, actuel premiers ministres, Kiridi Bangoura, et tant d’autres proches de M. Alpha Condé occupaient des postes ministériels, de Conseillers, de Directeurs nationaux. Cellou Dalein Diallo a fait équipe avec tout ce monde. En arrivant au pouvoir, Alpha Condé plutôt que de travailler avec les cadres de son parti a préféré recupérer les nombreux collaborateurs du Général Conté, qui pouvaient l’aider à confisquer le pouvoir.

 

Joachim Bab MILLIMOUNO,

Vice coordinateur, membre du BE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here