Home Politique Cour Suprême : les avocats en fronde contre le décret nommant Mamadi3...

Cour Suprême : les avocats en fronde contre le décret nommant Mamadi3 Camara à la CENI

141
0

Le barreau de Guinée conteste le décret nommant la semaine dernière Mamadi 3 Kaba à la Commission électorale nationale indépendante à titre de commissaire en remplacement de Me Amadou Salif Kébé, décédé.

Ainsi, les robins ne sont pas d’accord avec la désignation faite de façon cavalière par le CNOCS que dirige Dansa Kourouma. Non seulement le défunt avait été désigné par l’Ordre national des avocats mais aussi, l’arrêt de la Cour Constitutionnelle constatant la vacance du poste affirme qu’il revient au barreau de Guinée  de désigner le remplaçant de Me Kébé.

C’est dans ce cadre que l’Ordre national des avocats s’est réuni hier à Conakry pour se pencher sur la question. A l’issue de laquelle réunion, il a été décidé de saisir la Cour suprême pour que le décret soit annulé. A cet effet, les robins vont constituer un collectif pour faire les recours. Car selon le bâtonnier, Me Djbril Kouyaté, il y a un recours de grâce et un recours de contentieux. Pour l’heure, c’est la phase des consultations pour savoir quels sont les avocats engagés pour former le collectif devant défendre le dossier à la Cour Suprême.

Reste à savoir si cette démarche portera fruit. Car tout porte à croire que Mamadi3 Camara, qui a été débauché du poste de directeur de cabinet du président de l’Assemblée nationale, Amadou Damaro Camara est parti pour diriger la CENI. Et on sait qu’en Guinée pour chapeauter une institution républicaine, il faut avoir l’onction du Palais Sekhoutoureya.

Lejour.info

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here