Home Société Violences meurtrières à Conakry : Le parquet reconnait cinq morts et annonce...

Violences meurtrières à Conakry : Le parquet reconnait cinq morts et annonce une enquête

80
0

Dans un communiqué, le Parquet Général de Conakry s’est prononcé ce lundi 1er août 2022 a sur les violences enregistrées les 28 et 29 juillet à Conakry, en marge d’une manifestation interdite du FNDC. Ainsi, le parquet évoque cinq décès suspects dont un non identifié.

Il s’agit de

1- Abdoulaye BARRY, âge de 58 ans, cuisinier, domicilie à Sangoyah;

2- Mamadou Bella BARRY, âgé de 18 ans, boulanger, domicilié à kakimbo;

3- Amadou Camara, âgé de 17ans, élève, domicilié à Dares-salam;

4- Lamarana Diallo, sans autres renseignements et ;

5- Une cinquième personne non encore identifiée.

Ainsi, Suivant réquisition du Parquet du Tribunal de première instance de Dixinn, les corps ont été admis à la morgue de l’hôpital Ignace Deen pour de fins d’autopsie pour déterminer les causes de la mort.

« En attendant les résultats de l’autopsie, le Parquet Général en raison des circonstances des faits a instruit le Procureur de la République près le TPI de Dixinn suivant courrier No 985/PG/CA/C/2022 en date du 1er Août courant de procéder sans délai à l’ouverture d’enquêtes préliminaires contre X en vue d’identifier les présumés auteurs des infractions de meurtres, coups et blessures volontaires, pillage et d’incendie volontaire », fait-il entendre.

C’est ainsi que l’ordre est donné aux tribunaux de Conakry, Dubréka et Coyah d’ouvrir une enquête et que des témoins sont attendus pour éclairer la lanterne des juges en apportant des preuves.

Le Jour