Accueil Politique Tribunal de Mafanco : des lourdes peines pour Elie Kamano, Badra Koné...

Tribunal de Mafanco : des lourdes peines pour Elie Kamano, Badra Koné et Ibrahim Keita

0

Le célèbre chanteur de reggae Elie Kamano, devenu leader politique a été condamné à un an de prison assorti de six mois avec sursis par le TPI de Mafanco. Quant au vice-maire de Matam et secrétaire national de la jeunesse de l’Union des Forces Républicaines, il écope une lourde de peine de trois ans assortis de deux ans avec sursis.

Un autre politicien condamné est Ibrahima Keita, vice-président du Rassemblement des Forces Démocratiques, un parti dirigé par l’ancien militaire, Misbaou Sow, qui a pris le manteau d’homme politique après un long exile aux Etats-Unis.

Le vice-maire de Matam a été arrêté la veuille du début des manifestations du 14 octobre. Tandis que Elie Kamano et Ibrahim Keita, ils ont été mis aux arrêts le 14 octobre pour dit-on « leur participation à une manifestation interdite ».Résultat de recherche d'images pour "badra kone"

Après le verdict,  les prisonniers ont scandé le slogan « Amoulanfé ! »

Leur défense annonce son intention de faire appel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here