Home Politique Transition en Guinée : la classe politique réclame un cadre de dialogue...

Transition en Guinée : la classe politique réclame un cadre de dialogue au CNDR

456
0

Les partis politique représente en plateforme ( COPAG de Amadou Tidiane DIALLO , CORED de QELH Mamdou SYLLA, ANAD de ELH Cellou Dalen DIALLO ,FNDC /POLITIQUE de  Monsieur Sidya TOURE , AD de Monsieur Mohamed KABA ,CPA de Mr Lah Robert BAMBA  et non plateforme ARENA de Dr Gouressi CONDE , ont tenu une réunion dans un réceptif hôtelier de la place,  le 20 décembre 2021. Pour les partis politique ; plus de 100 jours après la prise du pouvoir  par le CNRD au cours  desquels des actes positifs ont été posés, il n’est pas exagéré de faire  le constat sur la marche de la transition dans notre pays :

La feuille de route de la transition politique reste encore  à définir, Les organes clés de la transition  notamment le conseil national de la transition  (CNT) ne sont encore pas mis en place. L’apport attendu de la classe politique sur les grandes questions de la nation se fait attendre encore  Pour la classe politique, il est donc clair que l’heure n’est plus à la lamentation et aux critiques, mais plutôt aux propositions  concrètes,et  positives afin d’apporter sa contribution à l’élaboration de la feuille de, route devant définir le calendrier des activités pour arriver à des élections ,transparentes et crédibles au terme de la transition .La classe politique doit impérativement peser sur le cours de la transition afin  de garantir son succès  . La réunion  a été sanctionnée par une déclaration lue par Mme Yansane Bintou TOURE de la plateforme CORED de Elh Mamadou SYLLA

Déclaration

La classe politique guinéenne a entrepris une série de réunions les 18, 22, 24 novembre et 3 décembre pour constituer efficacement à la bonne marche de la transition politique.

Ce forum de discussions et d’échanges aura pour vocation de faire des recommandations sur les grandes questions de la transition.

Il se veut un levier essentiel d’un dialogue inter –Guinéen à travers un large rassemblement des forces vives de la nation.

Ayant salué l’initiative des autorités d’engager une transition inclusive et apaisée, avec l’organisation des journées de concertations nationales entre le CNRD et tous les acteurs socio-politiques, la classe politique a pris acte de l’élaboration et la publication de la charte de la transition mettant en place les organes en charge de la conduite de cette transition.

Après de fructueux débats sur les enjeux et perspectives de la transition encours et le rôle que l’ensemble des forces vives de la nation devraient y jouer, la classe politique a réaffirmé son attachement aux valeurs et principes démocratiques tels qu’inscrits dans la charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance du 30 janvier 2007 de l’Union Africaine et dans le protocole additionnel du 21 décembre 2001 de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance.

Un cadre formel de concentration définissant les thèmes de discussions ainsi que la fréquence et lieu des rencontres a ainsi été mis en place.

A la lumière de ce qui précède, les acteurs politiques sollicitent des autorités de la transition la mise en place d’un cadre formel entre le CNRD et les acteurs socio-politiques de dialogue en vue d’échanger régulièrement sur les questions portant sur la bonne marche de la transition.

La rencontre a salué les démarches initiées par Dr. Ousmane Doré médiateur avec le concours du modérateur des assises, Mr Facely II Mara Président de l’association des écrivains de Guinée.

Fait à Conakry, le 20 décembre 2021