Home Non classé Sport Tokyo 2021: l’Ouganda et le Kenya en or, le Botswana donne rendez-vous...

Tokyo 2021: l’Ouganda et le Kenya en or, le Botswana donne rendez-vous sur le sprint

96
0

L’Ouganda Joshua Cheptegei et la Kényane Faith Kipyegon ont remporté l’or respectivement sur 5 000m et 1 500m. Le relais botswanais masculin du 4x400m, lui, s’est qualifié pour la finale en battant le record d’Afrique vieux de 21 ans. Déception en revanche pour la lutteuse camerounaise Emilienne Essombe Tiako, battue dans son combat pour le bronze. Retrouvez tous les résultats des athlètes africains en lice ce vendredi 6 août.

ATHLETISME (PREMIERE PARTIE)

5 000m masculin

Vice-champion olympique du 10 000 le 30 juillet, Joshua Cheptegei n’a cette fois pas laissé la concurrence le priver de la médaille d’or sur 5 000m. Supérieur aux autres finalistes, l’Ougandais a livré une course exemplaire, conclue sereinement seul en tête en 12’58’’15. C’est la première fois que l’Ouganda est sur la plus haute marche dans cette discipline. Le Kényan Nicholas Kipkorir Kimeli s’est classé 4e, à 12 centièmes du bronze obtenu par l’Américain Paul Chelimo. L’Ougandais Jacob Kiplimo s’est classé 5e, l’Ethiopien Milkesa Mengesha 10e, l’Ougandais Oscar Chelimo 16e et dernier.

L'Ougandais Joshua Cheptegei, sacré champion olympique sur 5000m à Tokyo, le 6 août 2021.
L’Ougandais Joshua Cheptegei, sacré champion olympique sur 5000m à Tokyo, le 6 août 2021. REUTERS – KAI PFAFFENBACH

1 500m féminin

Sifan Hassan ne réalisera pas le triplé dont elle rêve à Tokyo. La Néerlandaise voulait être couronnée sur 1 500m, mais la patronne reste la Kényane Faith Kipyegon. La championne olympique en titre à conserver son titre. Mieux : elle a même établi un nouveau record olympique avec un temps de 3’53’’11. La Britannique Laura Muir est en argent, Sifan Hassan est en bronze. L’Éthiopienne Freweyni Gebreezibeher s’est classée 4e, l’Ougandaise Winnie Nanyondo 7e.

La joie de la Kényane Faith Kipyegon, championne olympique du 1500 m, le 6 août 2021 aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020
La joie de la Kényane Faith Kipyegon, championne olympique du 1500 m, le 6 août 2021 aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 Ina FASSBENDER AFP

4x400m masculin

Le Bostwana est en finale. Isaac Makwala, Baboloki Thebe, Zibane Ngozi et Bayapo Ndori ont pris la deuxième place de la première demi-finale (2’58’’33) en battant en plus le record d’Afrique, qui était détenu par le Nigeria médaillé d’or en finale des Jeux de Sydney en 2000 (2’58’’68). L’Afrique du Sud, 7e et avant-dernière de l’autre demi-finale, n’est pas qualifiée. La finale aura lieu samedi.

4x100m masculin

Le Nigeria (argent en 1992, bronze en 2004) reste le seul pays d’Afrique à être jamais monté sur un podium olympique sur le 4x100m masculin. En finale, le Ghana n’a pas pu se mêler à la bagarre pour les médailles. Sean Safo-Antwi, Benjamin Azamati-Kwaku, Emmanuel Yeboah et Joseph Paul Amoah n’ont pris que la 7e place, sachant que le Japon n’a pas terminé la course. Et plus tard, le relais ghanéen a été disqualifié pour un passage de relais hors zone.

LUTTE

Lutte libre

Emilienne Essombe Tiako n’a pas apporté au Cameroun sa première médaille olympique depuis 2012. La lutteuse (moins de 53 kilos) a remporté aux points son combat de repêchage face à la Polonaise Roksana Marta Zasina (4-4). Mais dans le combat pour la médaille de bronze, elle a été dominée par la Mongol Bolortuya Bat Ochir (14-4).

En repêchage, le Bissau-guinéen Augusto Midana (moins de 74 kilos) s’est incliné face à l’Ouzbek Bekzod Abdurakhmonov. L’Égyptien Diaaeldin Kamal Abdelmottaleb (moins de 125 kilos) a perdu lui face au Chinois Zhiwei Deng.

En huitièmes de finale, le Sénégalais Adama Diatta (moins de 65 kilos) a perdu face à l’Azeri Haji Aliyev. Le Tunisien Haithem Dakhlaoui (moins de 65 kilos) a connu le même sort face à l’Iranien Morteza Ghiasi Cheka. L’Algérien Mohamed Fardj (moins de 97 kilos) s’est lui incliné face au Kazakh Alisher Yergali, alors que le Tunisien Mohamed Saadaoui (moins de 97 kilos) a perdu contre le Macédonien Magomedgadji Nurov.

La Tunisienne Sarra Hamdi (moins de 50 kilos) a remporté son combat contre l’Indienne Seema Seema en huitièmes de finale avant de tomber en quarts face à l’Azeri Mariya Stadnik. La Nigériane Adijat Avorshai Idris, dans la même catégorie, n’a pas passé les huitièmes : l’Ukrainienne Oksana Livach l’a dominée.

CANOË

En canoë monoplace (C1) 1 000m, le Buly de Conceiçao Triste, représentant Sao Tomé-et-Principe, s’est classé 7e de son quart de finale (le 8e concurrent ne s’est pas aligné. Son compatriote Roque Fernandes dos Ramos s’est lui classé 8e de son quart de finale, juste derrière le Tunisien Ghailene Khattali. Enfin, le Mozambicain Joaquim Lobo s’est aussi classé 8e du dernier quart de finale. Aucun de ces quatre hommes ne s’est qualifié pour les demi-finales.

KARATÉ

L’Égyptienne Giana Lotfy est médaillée de bronze en moins de 61 kilos. Elle a battu la Péruvienne Alexandra Vanessa Grande Risco (2-0), l’Ukrainienne Anita Serogina (2-1) et la Marocaine Btissam Sadini (5-0) avant de s’incliner contre la Serbe Jovana Prekovic par senshu (1-1) au tour éliminatoire, dans le groupe B. En demi-finale, elle s’est inclinée de peu face à la Chinois Xiaoyan Yin par hantei (1-1). Malgré ce revers, elle repart de Tokyo avec une médaille de bronze.

En moins de 61 kilos, la Marocaine Btissam Sadini a essuyé trois défaites et un match nul au tour éliminatoire dans le groupe B : face à la Serve Jovana Prekovic (3-1), face à l’Ukrainienne Anita Serogina (1-1), face à l’Égyptienne Giana Lotfy (5-0) et face à la Péruvienne Alexandra Vanessa Grande Risco (3-1).

CYCLISME SUR PISTE

En vitesse, la Sud-Africaine Charlene du Preez s’est inclinée en 32es de finale contre l’Allemande Emma Hinze.

NATATION ARTISTIQUE

Au programme technique, l’Egypte s’est classée 8e avec un score    de 77,9147 points. Nora Azmy, Jayda Sharaf, Laïla Ali, Nihal Saafan, Farida Radwan, Shahd Samer, Maryam Maghraby et Hanna Hiekal ont rendez-vous avec le programme libre samedi.

GYMNASTIQUE RYTHMIQUE

À l’issue des quatre rotations du concours multiple individuel, l’Egyptienne Habiba Marzouk et la Capverdienne Marcia Alves Lopes n’ont pas réussi à se qualifier pour la finale. La première a terminé 25e et avant-dernière des qualifications avec un score de 73,350. La seconde a terminé 26e et dernière avec un score de 41,850.

PENTATHLON MODERNE

L’Égyptienne Haydy Morsy s’est classée 19e sur 36 de l’épreuve (escrime, 200m nage libre, équitation, laser run) avec 1289 points. Sa compatriote Amira Kandil a pris la 29e place avec 1221 points. La Britannique Kate French a remporté la médaille d’or avec 1385 points.

ATHLÉTISME (SUITE)

50km marche

32e lors des JO de 2012 et 38e lors de l’édition 2016 à Rio de Janeiro, le Sud-Africain Marc Mundell a cette fois terminé à la 40e place. Avec un temps de 4 heures 14 minutes et 37 secondes, le marcheur est arrivé plus de 24 minutes après le champion olympique, le Polonais Dawid Tomala.

20km marche

L’Ethiopienne Yehualeye Beletew n’a pas terminé la course remportée par l’Italienne Antonella Palmisano.

GOLF

Au troisième tour, la Marocaine Maha Haddioui s’est classée 47e sur 60 avec un score de 216. Il reste un quatrième tour à disputer.

PLONGEON

Avec un score de 318,55, Mohab Ishak a pris la 23e place du plongeon haut-vol à 10m. La finale se jouera sans lui, le dernier qualifié ayant scoré 339,30 points au total.

SPORTS EQUESTRES

Au concours complet, au saut d’obstacles par équipes, l’Egypte s’est classée 11e avec un temps de 248,90. Nayel Nassar, Mohamed Talaat et Mouda Zeyada échouent à une place de la qualification pour la finale. La Tunisie (Ali Al Ahrach, El Ghali Boukaa, Abdelkebir Ouaddar) a terminé à la 13e place avec un temps de 273,86.

RFI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here