Home Economie Tanzanie : la Banque africaine de développement accorde un prêt de 120...

Tanzanie : la Banque africaine de développement accorde un prêt de 120 millions de dollars pour la construction de la centrale hydroélectrique de Malagarasi

140
0

La production annuelle moyenne prévue de 181 gigawatt-heure (GWh) répondra aux besoins en électricité des 133 649 ménages de Kigoma

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement a accordé, mercredi 25 novembre à Abidjan, un prêt de 120 millions de dollars à la Tanzanie pour financer la construction de la centrale hydroélectrique de Malagarasi, dans l’ouest du pays, afin de fournir de l’énergie renouvelable fiable aux ménages, écoles, cliniques et petites et moyennes entreprises dans la région de Kigoma.

Le projet hydroélectrique de 50 mégawatts comporte plusieurs éléments : l’installation d’une centrale hydroélectrique au fil de l’eau ; une ligne de transmission de 132 kV sur 54 kilomètres qui sera reliée au réseau national ; une opération d’expansion du réseau de distribution comprenant l’électrification rurale et les connexions du dernier kilomètre ; la gestion du projet et l’appui à l’exécution du contrat, et la rémunération et la réinstallation des personnes concernées.

Selon le président du Groupe de la Banque, Adesina Akinwumi, l’approbation du projet « reflète l’engagement de la Banque à aider le gouvernement de la République unie de Tanzanie à accélérer sa transition vers une croissance plus inclusive et durable par le biais de la production d’électricité propre et fiable, à un coût abordable. »

Le coût global du projet est estimé à 144,14 millions de dollars. La majeure partie du financement, soit 120 millions de dollars, sera fournie par le guichet souverain du Groupe de la Banque, avec une contribution supplémentaire de 20 millions de dollars venant du Fonds « Grandir ensemble en Afrique » – un fonds de cofinancement dont les ressources administrées par la Banque ont été mises à disposition par la Chine. Le gouvernement tanzanien fournira les 4,14 millions de dollars restants.

La production annuelle moyenne prévue de 181 gigawatt-heure (GWh) répondra aux besoins en électricité des 133 649 ménages de Kigoma afin de mieux aligner le taux d’électrification de la région sur le reste du pays.

Le projet devrait créer environ 700 emplois au cours de la phase de construction, réduire les coûts de production d’électricité de la région (de 0,33 dollar à environ 0,04 dollar par kWh) et réduire le recours à des combustibles fossiles émetteurs de gaz à effet de serre. Le coût des activités économiques baissera également car l’industrie n’aura plus besoin de maintenir des générateurs de secours coûteux.

Le projet correspond à la Vision de développement 2025 de la Tanzanie et à son deuxième plan quinquennal de développement (2016-2017 et 2020-2021). Il complète d’autres initiatives régionales, dont le projet de ligne de transmission Nyakanazi-Kigoma du réseau énergétique nord-ouest de 400 kV, que la Banque finance grâce au Fonds de coopération pour le développement économique mis à disposition par la Corée du Sud.

Le projet de Malagarasi répondra à l’une des priorités « High 5 » de la Banque, à savoir « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en électricité » en cours, par le biais de la stratégie du New Deal pour l’énergie en Afrique de l’institution.

Henry Batchi Baldeh, directeur du Département du développement des systèmes énergétiques de la Banque, a fait remarquer que le projet était l’un des investissements phares dans les infrastructures physiques réalisé dans le cadre de la Vision du développement 2025 de la Tanzanie et dans le plan de développement quinquennal du pays, et qu’il augmenterait la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique.

Distribué par APO Group pour African Development Bank Group (AfDB).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here