Home Non classé Sport Scandale autour du Syli national : des nouveaux éléments après l’audition d’Amadou...

Scandale autour du Syli national : des nouveaux éléments après l’audition d’Amadou Djaby

431
0

Amadou Djaby, vice-président de la FEGUIFOOT suspendu a été entendu ce vendredi 2 août par la Commission éthique. Venu avec une cohorte ‘’de supporteurs’’ au siège à 15 h, il a été auditionné pendant 4 heures. A la fin de l’audition, le rapporteur de la commission, Me Jean Baptiste Kantara s’est confié à la presse. Et voici ses propos :

« Nous avons reçu aujourd’hui comme attendu monsieur Amadou Diaby pour recueillir ses propos face aux allégations de monsieur Paul Put l’accusant de corruption. Nous avons eu des échanges très intéressants avec lui et nous pensons que nous sommes sur la bonne voie et la semaine prochaine, nous donnerons les détails plus fournis pour vous permettre d’informer le large public.

On vous assure que le travail que nous avons commencé sera conduit dans la sérénité en dehors de toute influence extérieure, et avec justice sur la base des textes qui régissent le fonctionnement de notre commission. La commission a été très satisfaite d’apprendre de nouveaux éléments et elle va s’employer comme d’habitude à l’examen judicieux de ces éléments pour le bonheur du large public afin que transparaisse la vérité dans ce dossier. Tous les détails vous seront soumis par étape.

Nous avons un programme en début de semaine pour aller vite dans l’examen de ce dossier. Les éléments que nous avons eus aujourd’hui nous ont permis de comprendre que nous étions sur la bonne démarche. Vous allez nous permettre de garder ces éléments sinon le travail risque d’être compromis. Nous vous assurons que nous ferons le travail dans la transparence, dans la justice et avec le plus grand professionnalisme. Et nous allons faire en sorte que vous ayez des éléments pour informer le grand public.

Lorsqu’on cherche la vérité sans passion, il faut la patience. Nous partons mollo-mollo parce que nous devons faire en sorte de tenir en compte le droit de chacun. Et nous sommes encore au niveau d’enquête préliminaire où tout le monde semble être innocent encore. Mais, ce sont les éléments qui vont déterminer le niveau de responsabilité des uns et des autres dans cette affaire »

Espérons que cette logique sera respectée. Rappelons que Djaby a été accusé de racket par Paul Put, l’ancien coach du Syli national. Selon ce dernier, il lui versait les 10 pour cent de son salaire. Et en plus, Amadou Djaby  qui répond à la convocation de la commission d’éthique de la FEGUIFOOT, se fait accompagner des « supporteurs à lui » pour certes influencer le débat. Telle est la pratique des personnes accusées par la justice pour des délits infractionnels en Guinée.

Déjà, il est cité dans un autre cas de corruption. La famille d’un joueur, Abdoulaye Touré évoluant en France, accuse Amadou Djaby de lui avoir demandé un pot de vin de 40.000 euros pour que son fils soit sélectionné en équipe nationale. Un dossier jamais examiné malgré les témoignages rapportés aux médias par la famille Touré.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here