Accueil Politique Révolte des femmes le 27 août 1977 contre Sékou Touré : l’Association...

Révolte des femmes le 27 août 1977 contre Sékou Touré : l’Association des Victimes du Camp Boiro se souvient

128
0

Déclaration – Camara Kandet, Camara Bô Abdou, Elhadj Camara Momo, Camara Marie, Camara Kanbouba M’Bemba et Kéita Facinet du PRL de Kaité, Section de Kakossa dans la fédération de Forécariah sont tués en 1975 pour avoir protesté contre le paiement double de la norme (fourniture obligatoire de grains).

Sur leurs cadavres, le PDG et Sékou Touré créent la Police Economique pour lutter contre les commerçants qu’ils traitent alors de « Cheytanes » et signent ainsi la mort du commerce qui préservait tant soit peu le bien-être des populations.

En réaction, les femmes forment des comités pour mobiliser la population contre la cherté des produits alimentaires et l’instabilité économique. Ainsi, le 27 août 1977, à la faveur d’une altercation entre le gendarme Mohamed Camara et la vendeuse Saran Camara, les femmes du marché Madina se révoltent contre la Police Economique et au meeting convoqué par Sékou Touré le lendemain, elles le huent et il est obligé de prendre la fuite.

La révolte s’étend sur le reste du pays. Des émeutes éclatent et les gouverneurs de quelques provinces sont tués. A la suite, ce sont environ 600 personnes qui sont arrêtées à Conakry et à l’intérieur du pays, elles sont tuées ou emprisonnées.

A l’occasion de ce triste anniversaire, l’Association des Victimes des Camps Boiro (AVCB) lance un appel solennel à toutes les personnes éprises de paix et de justice, à un devoir de mémoire pour ces victimes. De même, elle en appelle à une mobilisation pour que de telles atteintes aux droits de l’homme ne se reproduisent plus jamais en Guinée.

 

                                                                           Plus Jamais ça !

                                               Le Bureau Exécutif de l’AVCB

 

Liste des personnes arrêtées lors des évènements du 27 Août 1977

La liste complète énumère 620 personnes, toutes arrêtées à Boké, Conakry, Fria et Kindia. Nous n’avons retenu que les détenus/es ci-après pour lesquel(le)s nos informations sont plus précises.

 

 

Nom et Prénoms Profession
1 BAH Ibrahima Chauffeur à Boké
2 BANGOURA Issiaga Chauffeur
3 BANGOURA Mamadouba Durango Chauffeur
4 BANGOURA Séni Chauffeur
5 BARRY Alpha Amadou Chauffeur de taxi
6 CAMARA Alpha Chauffeur Kindia
7 CAMARA Amadou Syndicat chauffeurs
8 CAMARA Ansou Chauffeur syndicat régional de Conakry II
9 CAMARA Fodé dit Pecos Chauffeur Kindia
10 CAMARA Fodé dit Peter Chauffeur
11 CAMARA Louis Chauffeur transporteur
12 CAMARA Mamadou dit Tamodou Chauffeur
13 CAMARA Mamadouba Chauffeur syndicaliste
14 CAMARA dit Seni la Presse Chauffeur-transporteur
15 CAMARA Morlaye dit Bruno Chauffeur Kindia
16 CISSE Aboubacar Chauffeur
17 CISSE Khanfory Chauffeur
18 DARABA Fodé Chauffeur syndicat transporteurs
19 DIABY Sankoumba Chauffeur transporteur
20 DIALLO Abdoulaye Chauffeur
21 DIALLO Modi Mayi Chauffeur
22 DIALLO Telly Syndicat chauffeurs
23 FADIGA Facinet dit Rocki Chauffeur taximan
24 FOFANA Lamine Chauffeur Transporteur
25 KEITA EL Hadj Momo dit Segueya Chauffeur Kindia
26 KEITA Mamadou Kaly Chauffeur
27 SOUMAH Fodé Chauffeur syndicat
28 SOUMAH Karamoko dit

Kambalia

Chauffeur Kindia
29 SOUMAH Morlaye Menuisier
30 SYLLA Mamadou dit Tozo Chauffeur syndicat transp.
31 SYLLA Mamadouba Chauffeur syndicat
32 BAH Mamadou Bobo Aide-ingénieur météo
33 BAH Oumar Ingénieur agronome
34 CAMARA Soriba Adjoint Commandant du marché de Madina
35 CHERIF Nabaniou Sec. Féd. Cky II amb. Arabie séoudite
36 CONDE Karinka Aide-ingénieur radio
37 DIALLO Alhassane Responsable marché Madina
38 KOUNDOUNO Bodié Aide-ingénieur
39 NIANE Seyni Enseignant
40 SYLLA El Hadj Almamy Secrétaire général Présidence
41 SOUMAH Antoine Secrétaire, Marché de Madina
42 YANSANE Momo Secrétaire Marché de Madina
43  

BAH Alpha Mamadou

Marchand Madina
44 BALDE Ousmane Boucher
45 CAMARA Konko Marchand poissons
46 CAMARA Mariama dite Marie Fickhe Marchande de poissons Madina
47 CAMARA Momo Soromonani Planton Madina
48 CAMARA Saran – celle par qui toute la révolte a commencé … Vendeuse de pagnes Madina
49 DIALLO Mamadou Hafidjou Marchand marché Niger
50 MARA Saragbè Vendeuse Madina
51 MARA Sarambè Vendeur à Madina
52 RADA Mohamed Libanais de Forécariah
53 SOUMAH Bountou dite N’Ga Bountou Marchande de poissons Madina
54 SOUMAH Mama Aïssata,

dite Aïssata Gomba

Marchande Kindia
55 SOUMAH Soriba Marchand de poissons
56 SYLLA Bintiya dite Foté Binty marchande de poissons
57 SYLLA Mamadouba dit Soguétédè Marchand de poissons
58 BAH Alpha Amadou Collecteur
59 BALDE Alhassane Responsable Marché Madina
60 BAH Mamadou Dian Collecteur Madina
61 BARRY Abdoulaye Collecteur
62 BARRY Alhassane Collecteur
63 BARRY Alpha Amadou Collecteur Madina
64 BARRY Alpha Oumar Collecteur marché
65 BARRY Amadou Bella Collecteur
66 BARRY Ibrahima Sory Collecteur
67 BARRY Mamadou Dian Collecteur
68 BARRY Mamadou Bella Collecteur
69 CAMARA Abdoulaye Collecteur
70 CAMARA Alpha Manœuvre Kindia
71 CAMARA Fodé dit Pécos Manœuvre Kindia
72 CAMARA Mamadou Collecteur
73 CAMARA Moussa Collecteur
74 CAMARA Ousmane Collecteur
75 DIALLO Amadou Collecteur
76 DIALLO Mamadou Dian Collecteur
77 DIALLO Mamadou Oury Collecteur
78 DIALLO Mamadou Saïdou Collecteur
79 DIALLO Thierno Oumar Payeur au Gouvernorat
80 SOUMAH Charles Collecteur
81 SOUMAH Moussa Collecteur
82 SOUMAORO Mamadouba François Collecteur
83 SOW Moundjirou Collecteur
84 SYLLA Moussa Collecteur
85 SYLLA Soriba Collecteur Madina
86 TOURE Seny Collecteur
87 FOFANA Adama Mme adjudant
88 KANTE Ibrahima Adjudant-chef membre 2e bureau
89 OULARE MARIE Mme Adjudant
90 SIA Anne-Marie Mme Sous-lieutenant
91 SOUMAH Aboubacar Gendarme Madina
92 TRAORE Adjudant
93 BARRY Kadiatou Epouse commandant Marché Madina
94 BARRY Mariam Bébé de 3 mois arrêté avec sa mère, Aminata Diallo
95 DIALLO Aminata 2e épouse du Cdt du marché de Madina

 

On note aussi que sept  (7) garçons âgés de 7 à 17 ans ont été extraits d’une cellule du camp Boiro en 1977.

 

Note importante:

Selon le témoignage d’un collecteur d’impôt libéré le 13 mai 1979, toutes les femmes arrêtées en 1977 ont été violées  et torturées.

 

 

                                                                                         

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here