Home Société Répression contre une manifestation des étudiants à Kankan : le Bureau national...

Répression contre une manifestation des étudiants à Kankan : le Bureau national hausse le ton

249
0
Répression contre une manifestation des étudiants à Kankan : le Bureau national hausse le ton

C’est avec regret que nous avons appris ce lundi 18 juillet 2022, que des gendarmes sont rentrés dans la cour de l’institution et procédé à l’interpellation de plusieurs étudiants dont le seul tort est de réclamer leurs droits. Ce qui est aussi déplorable, c’est la manière d’interpeller ces étudiants dont certains de nos collègues ont qualifié de barbare la plus ignoble vis-à-vis des étudiants. Ces hommes en tenues ont bastonné, rouillé des coups de poings et ensuite tiré de gage lacrymogène sur la foule (étudiants).

Pourtant, selon le règlement de l’enseignement supérieur, aucun militaire ou policier n’est admis à arrêter des étudiants qui sont en manifestation au sein de la cour de l’établissement, sauf sur demande de l’administration. C’est ce qui nous envoie à cette question, est-ce le rectorat a demandé à ce que les agents procèdent à des actes de violences et d’interpellations des étudiants ? Ou bien, les forces de l’ordre sont rentrées sans l’aval du Rectorat ? Ces questions taraudent les esprits et nous voulons des réponses dans les 24h.

S’il s’avère, le bureau national du Collectif des étudiants se réserve de prendre toutes les dispositions nécessaires dans le cadre de la loi pour que justice soit rendue et que tous les auteurs soient sanctionnés à la hauteur de leur forfaiture.

Le bureau national du Collectif reste dans le cadre de la lutte contre toute sorte de violence pour une cohésion sociale durable.

La liberté d’expression est consacrée par la déclaration universelle des droits de l’homme et les lois nationales ainsi que la charte de la transition.

La Cellule de Communication du bureau national du Collectif des étudiants