Home Société Protection sociale: les attributions, l’organisation et le fonctionnement de l’ONPS-VBG définis par...

Protection sociale: les attributions, l’organisation et le fonctionnement de l’ONPS-VBG définis par décret

175
0

Le président de la Transition, Colonel Mamadi Doumbouya a défini les attributions, organisation et fonctionnement de l’Observatoire national de protection sociale (ONPS) et des violences basées sur le genre (VBG), dans un décret diffusé par la RTG le mercredi 07 décembre 2022.

Dispositions générales

L’observatoire national de protection sociale et des violences basées sur le genre est un établissement public à caractère administratif doté de la personnalité juridique et jouissant de l’autonomie financière et de gestion.

Il est placé sous la tutelle technique du ministère de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes Vulnérables et sous la tutelle financière du ministère en charge des Finances. Il est de niveau hiérarchique équivalent à celui d’une Direction de l’Administration centrale.

Mission et attribution

L’observatoire national de protection sociale et des violences basées sur le genre a pour mission de recueillir et d’analyser les données dans le domaine de la protection sociale et des violences basées sur le genre.

Il assure, en collaboration avec le comité national de la protection sociale et le comité national pour l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard de la femme, le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre de la politique et nationale de protection sociale et celle du genre ainsi que de leur effet et impact.

À ce titre, il est particulièrement chargé de :

– Collecter les informations relatives aux situations de pauvreté, de précarité, d’exclusion, de sinistre et de catastrophes ;

– De servir de système de veille et d’alerte pour les décideurs politiques, partenaires et acteurs intervenants dans le domaine de la protection sociale et des violences basées sur le genre ;

– D’étudier les conditions de développement des capacités de résilience des populations face aux choses et risques exogènes ;

– De contribuer à l’amélioration de l’accès des groupes vulnérables au service sociaux de base.

Par ailleurs, les détails de l’organisation et le mode de fonctionnement de l’observatoire national de protection sociale et des violences basées sur le genre sont déterminés par le Directeur général après avis du conseil d’administration.

Le Jour