Home Société Procès 28 septembre: le parquet se dit menacé (le Procureur)

Procès 28 septembre: le parquet se dit menacé (le Procureur)

57
0

Le Procureur, Me Sidiki Camara, du tribunal en charge du procès 28 septembre se déroulant à Conakry affirme que le parquet a été victime de menaces cette semaine et ajoute qu’une victime aussi a subi des menaces, il y a une semaine. Il a tenu ces propos dans la salle d’audience ce mercredi 23 novembre en s’adressant au président dudit tribunal et finit par avertir que le parquet enclenchera des poursuites à l’encontre de toute personne  qui se livrera à des actes pareils.

«Le parquet a été victime de menaces, et cette menace Monsieur le Président, honorables Assesseurs, nous la prenons au sérieux parce que nous sommes dans un procès qui est suivi à travers le monde entier. Et, à ce que nous sachions Monsieur le Président, nous sommes en train de faire notre travail. Le ministère public est le représentant de la société dans un procès. Et nous tenons à préciser que ce travail-là, nous allons le mener au prix de notre vie. Sous réserve donc Monsieur le Président de faire enclencher des poursuites sur la base des dispositions de l’article 282 du code pénal, nous tenons ici Monsieur le Président à rappeler que nous ne céderons à aucune menace et quiconque essayerait de nous menacer Monsieur le Président, puisque la loi est là, elle est faite pour le monde, nous allons faire enclencher des poursuites. Nous tenons ce matin Monsieur le Président à porter ça à votre connaissance. Parce que ce que nous sommes en train de faire encore une fois, c’est la loi qui nous a demandé de le faire et nous allons continuer de façon allègre» déclare le Procureur, Sidiki Camara.

 

Le Jour