Accueil Politique Opinion/Pourquoi tant de haine et d’acharnement contre Moustapha Naïté ?

Opinion/Pourquoi tant de haine et d’acharnement contre Moustapha Naïté ?

0

Jeune ministre de son état, charismatique et bosseur, Moustapha Naite fait face à une adversité politique aveugle depuis son arrivée à la tête du département des Travaux Publics.
Des accusations sans preuves et gravement diffamatoires ont inondé les réseaux sociaux et les journaux depuis hier contre le jeune et dynamique Ministre concernant la construction d’un Villa Situé au quartier Lambanyi.
L’affaire défraie la chronique dans les journaux et alimente le débat dans les chaumières en Guinée.
Ces accusations ne sont en réalité que la manifestation d’une jalousie démesurée et d’un acharnement inique. Elles sont inacceptables et pénalement répréhensibles car l’objectif est de nuire à la réputation d’un cadre chevronné et connu pour son esprit entrepreneurial.

Certes le contrôle citoyen de l’action publique qui absorbe la dénonciation objective des soupçons de mauvaise gestion ou de détournements par des acteurs publics est un principe sacro-saint de la bonne gestion des ressources publiques mais il obéit à des règles et préalables bien claires.
Le contrôle citoyen vise à protéger la propriété, les biens et intérêts publics et à respecter la propriété privée d’autrui.

Cependant, avant de publier ou de relayer une quelconque information ou dénonciation sur un acteur public il serait loisible à chaque personne de bonne foi et soucieuse du recoupement de l’information d’approcher le concerné ou d’être convaincu d’avoir les preuves tangibles et irréfutables. Malheureusement telle n’est pas le cas dans l’affaire Naite.

À l’analyse de cette prétendue affaire de Villa, quelques observations et étonnement méritent d’être notés :

Première observation: les porteurs et commanditaires de cet acharnement médiatique n’ont guère entamé ces ” dénonciations ” au cours des nombreuses années qui séparent le début des travaux sur ce chantier alors que l’acquisition du domaine incriminé remonte de près de 10 ans ;

Deuxième étonnement: Ces ” dénonciations ” coïncident avec un projet de remaniement Ministériel qui serait en perspective mais aussi en prélude aux échéances électorales présidentielles qui n’ont pas livré encore tous leurs secrets.

Des preuves inexistantes

La mention de détournement prétendument commis par le Ministre Naite, sans plus de précisions ni preuves, tendent à fragiliser et à décrédibiliser complètement cette fameuse ” Dénonciation” qui n’est en réalité qu’une allégation mensongère et la manifestation d’une adversité aveugle.

Espoir de la jeunesse

Soutien incontournable des projets et initiatives des jeunes, MouNa représente aujourd’hui l’espoir d’une jeunesse guinéenne désespérée, une Jeunesse guinéenne en manque de soutiens réels dont les initiatives sont sabotées, piétinées et parfois même détournées par ceux ou celles qui sont censés les accompagner. Pure produit des écoles guinéennes et des universités américaines, Moustapha Naite a su tracer son chemin d’or depuis longtemps. Il demeurera une référence, un exemple, un modèle de réussite et une source inépuisable d’inspiration pour le pays en général, et la Jeunesse de façon particulière.
Malgré les plaines, les collines, les tropiques et même les calamités artificielles, il continue à tracer paisiblement son chemin sans aucun refrain de fatigue dans ses pas. Il a joué et continue à jouer pleinement et dignement sa partition dans la reconstruction et le développement Durable de notre GUINEE Commune.
Autant d’atouts et de constats qui constituent l’unique raison qui m’amène à prendre la plume et à rendre un hommage mérité à ce trésor sans ambages, ni démagogie aucune.

Cher Moustapha Naite, ne vous laissez pas dérober ni perturber par des inepties de personnes qui n’œuvrent que pour leurs intérêts personnels et égoïstes.
Vous ne devez surtout pas avoir peur de briller même si par moment « briller » peut s’avérer un fardeau lourd à porter, alourdi par l’adversité et les regards réprobateurs et accusateurs de certains.

Fonce MouNa, pour que brille la jeunesse !

Kadiatou DOUMBOUYA

Présidente du Cercle des Femmes leaders pour l’excellence.
Sociologue et Consultante en management des projets.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here