Accueil Afrique Nigéria: un homme accusé d’avoir violé 40 femmes en un an, arrêté...

Nigéria: un homme accusé d’avoir violé 40 femmes en un an, arrêté par la police

0

La police nigériane affirme avoir arrêté, mardi, un homme accusé d’avoir violé, en un an, quarante personnes, dont des enfants, à Dangora, ville du nord du pays.

Au Nigéria, des organisations de la société civile constatent et dénoncent la multiplication des cas de violence sexuelle contre les femmes dans le pays. Selon BBC, un homme accusé d’avoir violé quarante personnes, en un an, a été arrêté par la police nigériane.

Des femmes de tous les âges (une femme de 80 ans et des filles âgées d’à peine 10 ans) se comptent parmi les victimes du « psychopathe » originaire de Dangora, ville du nord du pays. Les habitants de la ville de Dangora, dans le sud-ouest de Kano, disent avoir vécu une année dans la peur parce qu’ils ont entendu dire que le violeur en série escaladait les clôtures et violait des femmes chez elles.

« Nous pouvons maintenant dormir les yeux fermés », a déclaré une femme à la BBC. Le chef de la ville, Ahmadu Yau, a déclaré que l’arrestation est une bonne nouvelle.

Une « épidémie » de violence sexuelle dans le pays

Un tollé national a suivi la vague de viols et de meurtres de femmes au Nigeria, ces dernières semaines. Des milliers de personnes ont signé une pétition et utilisé le hashtag #WeAreTired qui signifie en français  »nous sommes fatigués » pour exprimer leur ras-le-bol.

Des organisations de la société civile appellent à une action du gouvernement pour mettre fin à la violence contre les femmes. Une semaine plus tôt, trois cas de viol avaient été signalés au Nigeria. Une étudiante de 22 ans de l’Université de Benin, dans l’Etat d’Edo, a été violée et tuée. Dans le sud-ouest, une adolescente de 18 ans a été violée par un groupe de cinq personnes et tuée à Ibadan. Dans l’État de Jigawa, la police a récemment arrêté 11 personnes pour viol d’une fillette de 12 ans.

Beninwebtv.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here