Accueil Economie Mot du Directeur Pays de Plan International Guinée à l’occasion du mois...

Mot du Directeur Pays de Plan International Guinée à l’occasion du mois de l’enfant Africain en Guinée.

0

Chers collègues, chers partenaires, chers enfants de la Guinée,

Permettez-moi d’exprimer ma joie, à l’occasion du « Mois de l’Enfant Guinéen », célébré cette année 2020 sous le thème : « l’accès à une justice adaptée aux enfants en Afrique ».

Plan International Guinée tout en saluant les efforts fournis par l’Etat et ses partenaires pour l’accès et l’offre des services de protection de qualité aux enfants, particulièrement les filles, appuie les initiatives des autorités et les enfants eux même pour l’application de leurs droits. Ces actions visent à éliminer la stigmatisation et toute forme de discrimination basée sur le genre telles que les Mutilations Génitales Féminines/excision, le mariage d’enfants, etc.

La célébration du mois de l’Enfant Africain est une occasion pour nous, partenaire humanitaire et de développement, de mobiliser les communautés et de plaider les décideurs à7 mieux prendre en compte les engagements de l’Etat pour la protection des enfants surtout les filles.

Au regard du contexte spécial lié à la pandémie de la COVID-19, pour le mois de l’enfant guinéen 2020, Plan International recommande aux acteurs et partenaires : la promotion des gestes barrières, la protection des personnes à risque ou victimes des inégalités et de violences et la solidarité avec les personnes affectées par la maladie, principalement les enfants et plus précisément les filles ainsi que la prise en compte de leurs besoins spécifiques dans la réponse et la résilience.

Durant ce mois, Plan International Guinée se concentrera tout de même à observer l’impact de la crise actuelle sur la vie des enfants, car ils sont dans la plupart des cas les premiers et les plus à souffrir des effets qui peuvent occasionner le travail d’exploitation pour des milliers d’enfants et des violences sexuelles et sexistes pour les filles surtout.

L’organisation va par ailleurs adapter son plan de réponse au rythme dynamique du plan de réponse national, aussi le respecter de la chaine de remontée des données pour une question de fiabilité.

De mars à 31 Mai 2020, Plan International Guinée dans sa réponse au COVID-19 a déjà touché 3,540,515 personnes dont 1, 807,736 enfants âgés de moins de 18 ans dont 922, 347 filles soit 51%, ce dans tous les bureaux programmes et projets du pays à travers la distribution de 208,113 masques à usages multiples, 3,372 kits de lavages des mains (sceau de lavage, sceau de récupération, tabouret et robinet), 241,285 morceaux de savons.

Dans son souci de développer le leadership féminin, Plan International Guinée a impliqué la participation des structures de jeunes comme le Club des Jeunes Filles Leaders de Guinée qui ont-elles-mêmes puissent gérer et assurer la distribution de :  6000 bavettes, 330 kits de lavage de mains, 80 émissions radiophoniques réalisées, 16 spots ont été produits dans le cadre de la sensibilisation ainsi que l’utilisation des réseaux sociaux sur la santé reproductive, la gestion des menstrues et la prévention du COVID-19 a travers tout le pays.

Chers partenaires, Chers enfants de la Guinée,

Comme vous le savez, notre organisation a une approche de programmation globale très intégrée qui renforce la capacité des communautés à garantir les droits des enfants. Cette approche programmatique connue sous le nom de Développement Communautaire Centré sur l’Enfant (DCCE), part de l’hypothèse selon laquelle la non-protection et la non-réalisation des droits de l’enfant perpétuent leur pauvreté.

Il s’agit d’une approche basée sur les droits au sein de laquelle les enfants, leurs familles et communautés sont les participants actifs et premiers acteurs de leur propre développement.  Plan International Guinée profite encore de ce mois comme un moment propice pour le développement des compétences des enfants, garçons et filles, en matière de Leadership et de Plaidoyer. C’est en cela que les enfants, garçons et filles, sont renforcés à apprendre, décider, diriger et s’épanouir.

Il faut noter que, la convention des Nations Unies sur les droits de l’enfant, la Charte Africaine des droits et du bien-être de l’enfant, la politique nationale de protection du droit et du bien-être de l’enfant et le Code de l’Enfant Guinéen sont entre autres les instruments juridiques internationaux et nationaux qui orientent nos interventions en faveur de l’enfant.

Malgré tous ces efforts, la vulnérabilité des enfants reste d’actualité avec des violations récurrentes de leurs droits fondamentaux notamment, les mutilations génitales féminines pour les filles, les viols, les mariages précoces, la malnutrition, les difficultés d’accès à l’école et aux soins, la traite des enfants d’autres formes d’abus.

Nous devons poursuivre notre travail pour l’amélioration de ces conditions. C’est ainsi avec beaucoup d’espoirs pour la réalisation des droits des enfants en Guinée et plus d’égalité et d’équité pour les filles, que Plan International Guinée célèbre ce mois de l’enfant dans un partenariat effectif le Ministère en charge de l’enfance et tous les acteurs intervenant dans la vie de l’Enfant.

Vive les droits de l’Enfant, Vive le mois de l’Enfant Africain, Vive l’enfant

Johnson BIEN-AIME,

Directeur Pays Plan International Guinée

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here