Home SOCIETE Match Nigeria-Guinée : Conakry entre angoisse et euphorie

Match Nigeria-Guinée : Conakry entre angoisse et euphorie

458
0

A quelques heures de la seconde sortie de l’équipe nationale guinéenne de football à l’occasion de la 32ème édition de la CAN, Conakry est dans la fièvre du match contre le Nigeria, leader de la poule B.

L’administration est paralysée. Avant 12 heures, les banques ont fermé. Nombre des citoyens ayant peur d’être brigandés par des manifestants hors contrôle n’ont pas rejoint le centre-ville. Des supporteurs se font entendre dans les quartiers. La police, pour éviter des troubles dans la cité, veuille au grain. Il y a 48, à travers un communiqué, elle a adressé une mise en garde aux semeurs de trouble et autres brigands

Lors de la première sortie du Syli national contre son homologue malgache, des nombreux citoyens ont été brutalisés, spoliés de leurs biens ou eu leurs engins caillassés par des loubards qui étaient tout sauf supporteurs. Ce qui crée une panique au niveau de la population ce mercredi.

Le Syli national après sa piètre prestation contre les nocifs malgaches n’a pas droit à l’erreur ce mercredi devant les Supers Eagles du Nigeria. Une défaite l’éloignera des huitièmes de finales au niveau de cette poule où évoluent le Nigeria, le Madagascar, le Burundi et la Guinée.

Dans une Guinée à perpétuelle crise politique et sociale, le Syli national est le seul vecteur de l’unisson entre les Guinéens de toute obédience confondue. Sa victoire cet après-midi à Alexandrie serait un ouf de soulagement pour les 13 millions des Guinéens quel que soit leur lieu de résidence.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here