Accueil Economie Manifestation contre les délestages à Kamsar : un mort par balle

Manifestation contre les délestages à Kamsar : un mort par balle

0

Un mort par balle, des blessés, des arrestations, d’importants dégâts matériels dont la résidence du maire, c’est le bilan provisoire des manifestations contre le manque d’électricité à Kamsar, ville industrielle, située à 50 km à l’Ouest du chef-lieu Boké.

Tout commence le samedi, lorsque des jeunes en colère sont descendus dans la rue et se sont dirigés chez le maire pour réclamer le courant électrique que leur cité ne reçoit pas depuis trois mois. Alors que Kamsar est le siège de la puissante CBG qui exploite le minerai de bauxite depuis plus de 40 ans et les 49% des actions de ladite société sont détenus par l’Etat.

Ces manifestations ont repris la nuit du lundi après une accalmie suite à une intervention des forces de sécurité. Des routes barricadées, pneus brûlés, d’autres matériels enregistrés. Un jeune est mortellement blessé par une balle réelle qu’il a reçue dans le ventre. Un autre blessé. On signale aussi des arrestations. Pendant ces temps, la ville reste sans courant électrique.

Aux dernières nouvelles, on apprend que les manifestations pour la même cause sont enregistrées à Sangarédi, l’autre cité industrielle, située à l’Est, le point de départ du chemin de fer quotidiennement pratiquer par le train minéralier qui transporte les terres vers le port de Kamsar.

Lejour.info

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here