Home Politique Malaise Alpha-Kassory : coup de bluff ou du chantage ?

Malaise Alpha-Kassory : coup de bluff ou du chantage ?

172
0

La fin de la journée dominicale, de ce jour de pâque,  a été agitée à Conakry. Alpha Condé qu’on disait en froid avec son premier ministre, Kassory Fofana, s’est rendu au domicile de ce dernier, sis à Lambanyi, quartier chic de la banlieue. Une visite inopinée qu’attendait le chef du gouvernement,  lui qui a déserté son bureau au palais de la Colombe depuis le jeudi 1er avril. Surtout que des langues fourchues soutenaient mordicus que le gentleman de Moriya allait déposer sa lettre de démission ce mardi à son patron de Sekhoutoureya.

Alpha Condé qui aurait eu des joutes verbales avec son premier ministre lors du dernier conseil des ministres autour de certains sujets tels que le statut à accorder à certaines entités de l’Etat, après avoir épuisé ses cartes de médiation a jugé opportun de se déplacer chez son « jeune frère » pour laver le linge sale en famille.  Après des heures de conciliabules, tout semble redevenir normal. Alpha Condé a pu dompter le courroux de Kassory Fofana pour la survie de leur « pacte ». Et celui-ci, selon des indiscrétion,  a eu la garantie que désormais que personne d’autre ne marcherait sur ses prébendes.  Et de là, il n’aura que ranger sa lettre de démission, s’il y en a  eu une vraiment.

Chacun a pu sauver sa face. Car une démission du PM à l’aune d’un mandat obtenu dans la douleur et le sang de plusieurs Guinéens, n’arrangerait ni l’un ni l’autre.

Mais réellement Ibrahima Kassory Fofana, pourra-t-il démissionner ? Alpha Condé pourra-t-il se passer de ses « sincères et loyaux services » avant la fin de leur deal devant expirer en 2023 ? Rien n’est évident de tout cela.

Le Jour

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here