Home Politique Maison centrale : Gaoual, Chérif Bah, Abdoulaye Bah et Cellou Baldé en...

Maison centrale : Gaoual, Chérif Bah, Abdoulaye Bah et Cellou Baldé en liberté conditionnelle

48
0

Quatre détenus politiques, tous de l’UFDG bénéficie « d’une liberté conditionnelle pour raison de santé ». Ce sont Ibrahima Chérif Bah, Abdoulaye Bah, Ousmane Gaoual Diallo et Mamadou Cellou Baldé, tous des anciens députés et hauts responsables du parti.

Le communiqué a été lu sur les antennes de la télévision nationale par le Garde des Sceaux ce vendredi 16 juillet au journal du soir. Néanmoins, ils ne doivent pas quitter la capitale sans avoir l’accord des autorités pénitentiaires et doivent se présenter aux juges.

Récemment, malades ils étaient fréquents au CHU d’Ignace Deen. Un des leurs avocats, Me Salif Béavogui qui salue la mesure souhaite que celle-ci soit élargie aux autres détenus. Tous arrêtés au lendemain de la présidentielle du 18 octobre 2020, ils attendent leur procès.

Le Jour

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here