Home International Lille: une Guinéenne et son enfant meurent dans l’incendie de leur appartement...

Lille: une Guinéenne et son enfant meurent dans l’incendie de leur appartement à Sin-le-Noble

51
0
L’incendie a pris ce jeudi matin à Sin-le-Noble. Le père et une fillette de 4 ans ont également été grièvement blessés.

Un terrible drame a endeuillé une famille et tout un quartier de Sin-le-Noble, ce jeudi matin. Une mère d’une trentaine d’années et son enfant, âgé d’un an environ, sont morts dans l’incendie de leur appartement, situé au sixième et dernier étage d’un immeuble du quartier des Epis.

Le père, âgé d’une trentaine d’années, a lui été grièvement blessé. « Il a été brûlé à 80% », estime Frédéric Fourtoy, procureur de la République de Douai au micro de BFM Grand Lille. Trois autres enfants plus légèrement blessés ont également été transportés à l’hôpital. D’après les premières informations « qui devront être vérifiées », précise le procureur de la République, les victimes sont des membres d’une même famille.

Des blessures « évaluées à 30% pour l’un des enfants »

L’incendie s’est déclaré tôt ce matin. « On a été déclenché à 7 heures ce matin pour un feu d’appartement, rapporte le capitaine Guillaume Thiais, chef de centre des sapeurs-pompiers de Douai. On a eu l’information que l’appartement était intégralement embrasé. »

Près d’une quarantaine de sapeurs-pompiers, au plus fort de l’intervention, plusieurs engins et trois lances ont été engagés.

« La grande échelle a permis de réaliser le sauvetage de quatre personnes », poursuit le capitaine. « Nous avons trois enfants qui ont été transportés à l’hôpital ainsi que le père de la famille qui a subi cet incendie, confirme le procureur de la République. Les trois enfants sont âgés de 3 à 9 ans, sous toute réserve. »

Frédéric Fourtoy livre les dernières informations sur l’état de santé des trois mineurs. « Ils ont été transportés à l’hôpital pour déterminer les blessures qu’ils ont subies. Des blessures à priori superficielles », poursuit-il, précisant que pour l’un des enfants, les blessures ont été « évaluées à 30% ».

Les sapeurs-pompiers ont découvert les corps de la mère de famille et de son très jeune enfant à l’intérieur de l’appartement.

« Mon conjoint a essayé de monter au sixième étage »

Dans le quartier, l’incendie a tiré plusieurs des habitants de leur sommeil.

« Moi je dormais et vers 7 heures, j’ai entendu des gens toquer à ma porte comme des fous, rapporte Cathy, une mère de famille qui habite au troisième étage de l’immeuble. Je pensais que c’était la police et quand j’ai ouvert mon voisin d’en face m’a dit qu’il y avait le feu et qu’on devait vite sortir de la maison. »L'appartement.

La mère de famille a enroulé sa fille dans une couverture afin d’évacuer rapidement les lieux. « Mon conjoint a essayé de monter au sixième étage pour tenter de sauver la famille, mais impossible d’ouvrir la porte car elle était chaude », souffle-t-elle. Près d’une cinquantaine de personnes ont été évacuées par les sapeurs-pompiers ce matin. « C’était hallucinant, je n’ai jamais vu ça, relance la mère de famille. Je ne pense pas retourner dans mon logement ».

Les sapeurs-pompiers sont venus à bout des flammes dans la matinée. De l’appartement, il ne reste qu’une carcasse noircie où les soldats du feu œuvrent pour déblayer et mettre en sécurité leur zone d’intervention sous le regard des habitants.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Douai pour déterminer les circonstances du drame.

Source: BFMTV