Home SOCIETE Le Guinéen accusé de viol sur ses deux filles en Belgique, arrêté...

Le Guinéen accusé de viol sur ses deux filles en Belgique, arrêté à Conakry se mue dans la négation et souhaite être extradé (Police)

156
0

Le présumé père incestueux, IB, Guinéen vivant en Belgique, arrêté la semaine dernière à Conakry, nie les faits à lui reprocher et refuserait de collaborer.  IB est accusé en Belgique, le pays où il résidait, d’avoir abusé de ses deux filles, mineures. Deux plaintes, celle de son épouse qui est en Belgique et celle d’une ONG de la place, ont permis à la police guinéenne de mettre le grappin sur le père présumé violeur.

Selon le porte-parole de la police nationale, Commissaire Boubacar Kassé, interrogé par le site Laguinee.info, IB refuse de coopérer et souhaite être jugé en Belgique, le pays qu’il a pourtant fui sans répondre aux multiples convocations qu’on a adressées.

Et voici ce que rapporte le Commissaire Kassé à nos confrères de Laguinee.info

« Le présumé auteur qui est Ibrahima Bah, qui est en Guinée, domicilié à Yattaya a été mis en état d’arrestation et conduit à l’OPROGEM. Au niveau de l’OPROGEM, il a refusé de collaborer. Il a dit qu’il souhaite qu’il soit rapatrié à Bruxelles et mis à la disposition des autorités belges. Mais ce qui reste clair, il s’avère qu’il n’a pas la nationalité belge;mais plutôt, il a la citoyenneté, dans la mesure où son épouse, elle a la nationalité belge et bénéficie de ce privilège donc pour vivre là. Lorsque l’acte a été constaté et que les autorités belges ont été saisies, il (Ibrahima Bah), a été convoqué à plusieurs reprises, d’abord il a quitté le domicile,  il n’a pas daigné répondre à l’appel des autorités belges. Au lieu de cela, il a préféré quitté la Belgique pour rejoindre Conakry, et c’est au niveau de Yattaya que la police guinéenne a pu mettre main sur lui pour ouvrir des enquêtes

 

Mais en même temps qu’il est poursuivi par la police guinéenne, il y a l’ONG Club des jeunes filles leaders de Guinée aussi a déposé une plainte régulière au niveau de la police pour inceste contre Ibrahima Bah. Cette plainte est enregistrée au niveau de l’OPROGEM. Et l’oncle maternel de la dame du nom de Kaly Bah aussi a reçu une procuration, de la part de sa sœur en vue d’attenter une poursuite judiciaire contre son mari.

 

Il nie les faits. Mais là, nous sommes en rapport avec les autorités néerlandaises. Ce qui reste clair, c’est qu’une de ses filles détiendrait par devers elle, le son de la déclaration de son père, qu’elle a eu à enregistrer et qui a reconnu les faits et possède comme preuve suffisante contre son père. Mais il semblerait que ce n’est pas une première fois, ni une deuxième fois, il y a plusieurs mois de cela où années, il aurait abusé de ses filles»

Néanmoins, il sera présenté au juge ce mercredi.

Affaire à suivre

Alama Camara/ Le Jour

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here