Accueil Economie La suprématie du dollar tire à sa fin, selon des experts et...

La suprématie du dollar tire à sa fin, selon des experts et analystes

0

Plusieurs analystes et experts parient de plus en plus sur la fin de la suprématie du dollar dans les échanges internationaux. Pour certains, le processus d’effondrement de la monnaie américaine est quasiment irréversible.

Certains experts lisent dans les événements actuels une situation qui conduira vers la fin de la suprématie du dollar comme monnaie de référence des échanges au niveau international. Philip Middleton, vice-président du Forum officiel des institutions monétaires et financières (OMFIF), a publié une opinion récente dans laquelle il explique pourquoi il partage cette vision des choses.

« Les empires s’effondrent rarement du jour au lendemain dans un cataclysme inattendu. Au lieu de cela, ils ont tendance à s’effondrer lentement sur une longue période avant qu’un choc extérieur important – guerre, récession, événement climatique majeur – n’applique le coup de grâce. Rétrospectivement, les historiens identifieront les causes de l’effondrement et exprimeront la surprise que personne ne l’a vu venir », a-t-il fait savoir.

Selon Middleton, le consensus de Bretton Woods qui a placé les Etats-Unis à la tête du monde est aujourd’hui dépassé et doit être réinventé. Il pense qu’il n’y a pas de sens que la monnaie américaine soit toujours utilisée majoritairement dans les échanges mondiaux, alors que la contribution des Etats-Unis au commerce international a été divisée par deux au cours des 30 dernières années.

Le plus important argument qui justifie cette position c’est le fait que partout dans le monde se développent des projets de monnaie digitale. La Chine a récemment annoncé un plan visant à tester ce concept sur près de 500 millions de personnes. En Europe, la Suède s’y est déjà mise, et des pays comme la France sont en train de travailler sur la question. Même aux Etats-Unis, des voix s’élèvent pour réclamer l’introduction d’une monnaie digitale dans une partie de l’économie.

Par ailleurs, les rendements sur les titres d’emprunts émis par le gouvernement et les entreprises américaines qui faisaient l’attractivité du dollar sont en train de s’effondrer. Pour favoriser la relance de l’économie, la Banque centrale américaine a racheté beaucoup de dettes et injecté massivement des dollars au sein de l’économie.

Dans le même temps, les autorités monétaires américaines doivent choisir entre réduire le chômage et relancer la croissance par l’inflation. Sur ces deux points, la stratégie de la Réserve fédérale n’est pas claire.

Philip Middleton n’est pas le seul à entrevoir un risque d’effondrement de la monnaie américaine. Selon des analystes de la firme d’investissement Pacific Investment Management Co (PIMCO), un gestionnaire de fonds très présent sur les marchés émergents et frontières, la baisse du dollar n’est qu’à ses débuts.

« Nous sommes encore au tout début de la dépréciation du dollar », a déclaré Stephen Chang, un analyste de la firme qui travaille au bureau de Hong Kong, selon des propos rapportés par Bloomberg. « Un facteur important à surveiller est de savoir si un plan de relance budgétaire de phase quatre sera adopté aux Etats-Unis », a-t-il fait savoir dans le même contexte.

Agence Ecofi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here