Home Afrique La CEDH suspend provisoirement l’extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso

La CEDH suspend provisoirement l’extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso

77
0

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a suspendu provisoirement, ce vendredi 6 août 2021, l’extradition de François Compaoré de la France vers le Burkina Faso. Le frère de l’ancien président Blaise Compaoré est mis en cause dans l’affaire de l’assassinat du journaliste d’investigation Norbert Zongo, en 1998. La CEDH, qui avait été saisie par les avocats de l’accusé, précise que c’est une mesure provisoire, le temps qu’elle examine le dossier.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a suspendu provisoirement, ce vendredi 6 août 2021, l’extradition de François Compaoré de la France vers le Burkina Faso. Le frère de l’ancien président Blaise Compaoré est mis en cause dans l’affaire de l’assassinat du journaliste d’investigation Norbert Zongo, en 1998. La CEDH, qui avait été saisie par les avocats de l’accusé, précise que c’est une mesure provisoire, le temps qu’elle examine le dossier.

RFI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here