Home Politique Khalifa Gassama : « Je fais l’objet de manœuvres malsaines, criminelles… »

Khalifa Gassama : « Je fais l’objet de manœuvres malsaines, criminelles… »

776
0

Suite à ma tribune relative aux coups d’Etats militaires et à la conduite de la transition en Guinée, j’apprends de source sûre et fiable avec écœurement mais totale sérénité, que je fais l’objet de manœuvres malsaines, criminelles et de plans d’agression et d’atteinte à ma vie.

Je tiens à rappeler à ceux qui veulent tenter ces projets macabres d’élimination contre moi, que rien ni personne ne me fera ni peur, ni taire, ni quitter ce pays, la terre de mes ancêtres.

Je compte, dans le respect des lois de la république, dans l’esprit du débat démocratique, user de mon droit d’homme libre, de citoyen libre et de démocrate libre, quoiqu’il advienne, quel que soit le prix à payer. N’en déplaise !

Je suis un homme de débat, un homme de paix et de cœur. Jamais la haine, la jalousie, la frustration ou l’opportunisme ne m’ont habité dans mes engagements démocratiques et humanistes.

Que ceux qui veulent ma disparition et ma mort, la cherchent.

Que ceux qui veulent mon humiliation la dégustent avec voracité.

Mais jamais on ne me prendra ma liberté et mon honneur.

Jamais ils n’auront mon silence coupable, ni ma dignité.

Je suis né libre, je partirai libre le jour que Dieu voudra !

Défendre ce peuple floué et meurtri, défendre la vérité et la justice, défendre la démocratie et les droits de l’homme, personne ne m’empêchera de mener ce combat en homme libre.

Je suis prêt à tous les sacrifices pour cela.

A tous ces soutiens des nouvelles autorités du pays (ceux que l’opinion connaît, entend et voit, ceux qui sont cachés et tapis dans l’ombre…) qui me désigne aujourd’hui comme un monstrueux ennemi à abattre, à défaut d’avoir une conscience auront un jour leurs langues, leurs mains et leurs ambitions tachées de sang de leurs victimes.

Leurs manières et leurs faits pleins de combines, de perfidies, de haines et de cupidités engagent leur responsabilité quant aux violences qu’ils alimentent contre ceux à qui ils prêtent toutes les ambitions, toutes les intentions, de façon vicieuse et perverse.

Car en refusant des débats d’idées et d’opinions dans le calme et le respect, en réduisant tout à des questions de personnes, d’intérêts et de pouvoirs, usant ainsi de mensonges, de diffamations, de haines, de fourberies, de manœuvres diurnes et nocturnes et de manipulations, ils désignent ceux qui ne sont pas d’accord avec eux, avec les autorités en place et les opinions officielles comme des proies à faire taire, à abattre et à déchiqueter.

Que chacun soit prêt à assumer sa responsabilité devant le peuple de Guinée et le tribunal de l’histoire !

Car on sait tout, on voit tout et on observe tout !

Je n’ai nulle autre intention que la défense de mes opinions, de mon pays et de mon peuple. Si pour cela je deviens un homme à éliminer, à faire taire et disparaître, alors je donne ma vie.

Mais jamais on ne me fera ni taire, ni abdiquer, ni défendre l’indéfendable, ni justifier l’injustifiable !

Que le CNRD, le peuple de Guinée et la communauté internationale en soit informés.

Je suis né libre, je quitterai cette terre libre et fière d’avoir toujours porté et défendu, en tous lieux et en toutes circonstances, les principes et les valeurs auxquels j’ai toujours cru, invariablement. N’en déplaise !

A la liberté, j’offre mon dernier souffle, pour ce peuple, pour la démocratie !

Vive la liberté !

Vive la vérité !

Vive la justice !

Vive la démocratie !

Vive la Guinée ! »

Khalifa Gassama Diaby Ancien ministre !