Accueil SOCIETE KaporoRail : le déguerpissement continue, la violence aussi

KaporoRail : le déguerpissement continue, la violence aussi

303
0

Cette semaine, le département de la Ville et de l’Aménagement territorial que dirige Ibrahima Kourouma a continué le déguerpissement à Kaporo Rail au grand dam des occupants des lieux. La casse qui visait au départ le centre directionnel de Koloma, une zone déguerpie en 1998 et occupée au fil des ans par des citoyens y ayant érigé bâtisses de fortune, ateliers et kiosques, a été élargie finalement aux quartiers voisins. Ce qui a suscité colère et émoi tout en partageant les Guinéens dans leur opinion.

Les victimes qui voient leurs habitats démolis sans garantie de recasement et de dédommagement ne savent plus quoi faire. Beaucoup d’entre elles se croyaient rassurées par les propos du chef de l’Etat, Alpha Condé, tenus en 2016 ; des propos qui dénonçaient le caractère inhumain du déguerpissement de cette même zone en 1998.

Pour l’instant, les multiples appels d’un arrêt provisoire de cette opération de déguerpissement en pleine année scolaire tombent dans des sourdes oreilles. Cette opération s’est intensifiée d’ailleurs ce mardi 26 février 2019. Cela a fini par irriter les jeunes de la zone concernée qui ont eu à découdre avec les forces de l’ordre par des jets des pierres et des coups de gaz lacrymogène.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here