Accueil Politique Justice : des lourdes peines pour Abdourahmane Sanoh et ses collègues du...

Justice : des lourdes peines pour Abdourahmane Sanoh et ses collègues du FNDC

99
0

Le tribunal de première instance de Dixinn a eu la main lourde contre les responsables du Front national pour  la défense de la Constitution (FNDC). Son coordinateur général, Abdourrahmane Sanoh a été condamné à un an de prison ferme.

Quant aux autres, Sékou Koundouno, Bill de Sam, Ibrahima Diallo et Bailo Diallo, ils ont écopé d’une peine de six mois de prison ferme. Tandis que Abdoulaye Oumou Sow, Mamadou Sano, Mamadou Bobo Bah ont été relaxés.

Ces personnes ont été mises aux arrêts à 72 heures de la manifestation du 14 octobre que le  mouvement a organisée pour s’opposer à tout projet de nouvelle constitution.

Le collectif de leurs avocats qui ne cache pas sa déception décide d’interjeter appel. Quant au FNDC, il ne désarme pas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here