Home Non classé International « Juneteenth », ou la fin de l’esclavage, bientôt jour férié aux USA

« Juneteenth », ou la fin de l’esclavage, bientôt jour férié aux USA

87
0
US Vice President Kamala Harris and Opal Lee (2nd L), the activist known as the grandmother of Juneteenth, watch as US President Joe Biden holds the signed Juneteenth National Independence Day Act, in the East Room of the White House, June 17, 2021, in Washington. / AFP / Jim WATSON

Les États-Unis auront bientôt un nouveau jour férié fédéral pour commémorer la fin de l’esclavage.

La Chambre des représentants a approuvé mercredi, avec 415 voix pour et 14 contre, un projet de loi pour faire du Juneteenth, le 19 juin, le 12e jour férié au niveau fédéral.

La veille, le Sénat avait adopté ce projet de loi à l’unanimité. Il revient désormais au président Joe Biden, de retour d’une tournée en Europe, de promulguer cette loi.

Deux ans d’esclavage après l’émancipation

« Juneteenth » renvoie au 19 juin 1865, longtemps avant Internet et la messagerie instantanée. Ce jour là, les troupes fédérales sont arrivées à Galveston, au Texas, pour prendre le contrôle de l’État et annoncer ce que le reste du pays savait déjà: l’esclavage avait été aboli deux ans plus tôt.

Avec la signature anticipée de Joe Biden, « Juneteenth » deviendra donc le premier nouveau jour férié fédéral depuis la création de « Martin Luther King Jr. Day » en 1983 sous la présidence de Ronald Reagan.

Le projet de loi de « Juneteenth » était parrainé par le sénateur Edward Markey, un démocrate du Massachusetts, avec 60 co-sponsors.

Dans la Chambre des représentants, seuls 14 élus républicains ont voté contre.

Pour l’un d’eux, le représentant Matt Rosendale, du Montana, ce jour férié fédéral va accentuer les clivages et la « politique identitaire ».

« Je crois qu’il faut traiter tout le monde de la même manière, quelle que soit la race, et que nous devrions nous concentrer sur ce qui nous unit plutôt que sur nos différences, donc je voterai non », avait-il déclaré dans un communiqué de presse avant le vote.

Reconnaissance au niveau des États

La grande majorité des États reconnaissent déjà le 19 juin comme un jour férié ou l’observent officiellement, et la plupart des États organisent des célébrations. Au Texas, à New York, en Virginie et à Washington, les employés de l’État bénéficient d’un jour férié payé. En vertu de la législation, le jour férié fédéral serait connu sous le nom de « Juneteenth National Independence Day ».

Pour le représentant Clay Higgins, un républicain de Louisiane, le mot « indépendance » pose problème, car il aurait plutôt préféré « émancipation ». Il a donc voté contre.

D’autres élus, en revanche, ont salué la création de ce nouveau jour férié fédéral.

« C’est à dessein que nous avons si peu de jours fériés au niveau fédéral: il s’agit de marquer les étapes les plus importantes de l’évolution du pays », a déclaré la représentante Carolyn Maloney, une démocrate de New York. « Il est difficile de concevoir un jalon plus important à commémorer que la fin de l’esclavage aux États-Unis », a-t-elle conclu.

AP/VOA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here