Home Politique Journée d’hommage aux tirailleurs sénégalais à Conakry : l’Allocution d’Amadou Lamarana Diallo...

Journée d’hommage aux tirailleurs sénégalais à Conakry : l’Allocution d’Amadou Lamarana Diallo Président de l’AETS-Guinée AOF

113
0

A l’occasion des 82 ans de l’Appel du Général de GAULLES, aux colonies  le 18 juin 1940, l’Association des enfants  des tirailleurs sénégalais de Guinée AOF et le Centre international de recherche et de documentation (CIRD) ont rendu hommage aux tirailleurs sénégalais. C’était le 18 juin 2022 à Conakry au siège du CIRD, sis à Kipé Dadiya, Dadiya Mosquée Gassamaya, commune de Ratoma.

L’évènement a connu la participation d’éminentes personnalités à l’instar du  Général de division à la retraite et ancien chef-d ‘état-major de l’armée de terre, Mohamed DIANE qui était le Président d’honneur de la journée. Aussi étaient au rendez-vous, d’autres personnalités venant du Sénégal, comme le sergent-chef à la retraite, Thierno Birahim Gueye dit Para qui était invité d’honneur. Ce membre du Bureau de l’Office national des anciens combattants du Sénégal, président des mouvements tirailleurs sénégalais était accompagné d’Elhadj Amadou Ciss, flûtiste, membre de la troupe artistique.

Dans son discours, le Général Diané s’est accentué sur la création du corps tirailleurs sénégalais en 1857, par le gouverneur  de l’AOF, Commandant Louis FEDERBHE. Quant au Sergent chef, Thierno Birahim Gueye, il est revenu intervenu  sur  l’interaction sous régionale pour immortaliser  l’histoire des tirailleurs sénégalais  qui lie nos différents pays   (la Guinée ,le Sénégal ,le Mali ,le Benin ,le Burkina Faso , le Togo ,la Mauritanie, la Côte d’ivoire, le Niger).

A son tour, l’historienne  Armelle MABON par vidéo conférence a placé son intervention sur a sur le massacre des tirailleurs au camp Thiaroye le 1 er décembre  1944. Elle avec le professeur Mamadou KONE, conseiller technique DAPH/musée des forces armées sénégalaise dont l’intervention depuis DAKAR  portait sur l’Appel du Général de GAULLES du 18 juin 1940 sur les ondes de la radio BBC.

Nous vous livrons ici l’intégralité du discours du Président de l’Association  des enfants des tirailleurs sénégalais AOF.

ALLOCUTION DU PRESIDENT DE L’AETSG AOF

Mon Général, à la retraite ancien chef d’Etat-major de l’armée de terre, Mohamed DIANE, président d’honneur de la journée d’hommage aux tirailleurs sénégalais.

Monsieur le sergent-chef à la retraite Thierno Birahim GUEYE, alias Gueye Para, membre du bureau de l’Office national des anciens combattants du Sénégal, président des mouvements des tirailleurs sénégalais, coordinateur de la troupe artistique les tirailleurs sénégalais. Invité d’honneur de la journée d’hommage aux  tirailleurs sénégalais.

Chers invités ;  Chers membres de l’association des enfants des tirailleurs sénégalais de Guinée AOF

Je vous souhaite les bienvenus au centre international de recherche et de documentation CIRD

Je vous prie d’accorder une minute de silence à la mémoire des tirailleurs sénégalais.

Je vous merci !

Mesdames et Messieurs les invites ;

L’association des enfants des tirailleurs sénégalais de guinée AOF est une  organisation non gouvernementale apolitique à but non lucratif   reconnue par l’arrêté ministériel, portant, agrément  96 N5601/MATD/CAB/ DNLP/ du 12 août 1996, publier dans le journal officiel du 25 octobre 1996.

Elle regroupe  à son sein les tirailleurs, les veuves des tirailleurs, les descendants enfants et petits-enfants des tirailleurs et les ayants causes. Dès lors, l’organisation de cette journée et un devoir de mémoire  pour nous.

Cher (es) invités ;

Célébrer une journée à l’hommage des tirailleurs sénégalais, est un  acte historique, économique, politique, sociale, culturelle majeur pour les familles des tirailleurs sénégalais.

Qui étaient les tirailleurs sénégalais

Les Tirailleurs sénégalais étaient des (êtres humains) jeunes de certains  pays de l’Afrique noire sous domination Française appelée à l’époque Afrique Occidentale Française (AOF).

Qui ont été enrôlés, recrutés, appelés, engagés et ont  pris part au combat à côté de la France contre l’Allemagne nazie pendant les deux guerres mondiales, et les autres guerres de libération  Indochine, Algérie, Madagascar, Tunisie, Maroc.

Ils viennent du Benin, du Burkina Faso, de la Cote d’ivoire, de la Guinée, du Sénégal, du Mali, de la Mauritanie, du Togo, du Niger et ont donné leurs vies pour la France. Des documents attestent leurs participations Lors des  guerres ils se sont battus avec vaillance et héroïsme sous le drapeau français.

Mesdames et Messieurs les  invités ;

Les tirailleurs, sénégalais  ont été qualifiés de  ‘’bons soldats » ce qui peut être considérer pour un général d’armée  comme un éloge. Et, ont gravé tous les échelons de la hiérarchie militaire française.

Officier supérieur, officier subalterne, lieutenant, sous-lieutenant, aspirant, major, adjudant, adjudant-chef, sergent, sergent-chef, maréchal de logis, caporal-chef, caporal, brigadier-chef, brigadier.

Nombre de ces soldats ont eu les honneurs militaires Français, Légions d’honneurs, croix de guerre, médaille militaire, certificat de bonne conduite, médaille de résistance de valeurs militaires. Ces mérites ont été obtenus sur le champ de bataille, pour certains pendant la 1ère guerre, avant l’appel  du 18 juin 1940, d’autres pendent la 2ème guerre et les autres guerres Indochine, Algérie, Maroc, Tunisie, Madagascar, tout cela à côté de la France et des français.

Chers invites ;

Le 18 juin 1940, est une date historique, qui mérite d’être célébrer pour rendre hommage aux tirailleurs sénégalais qui ont répondu  à l’appel du Général De GAULLE ‘’ Venez nous aidez quand nous serons libres nous allons vous rendre votre liberté ‘’.

C’est pourquoi, à l’occasion du 82ème anniversaire de l’appel du Général, l’association  rend hommage aux tirailleurs sénégalais, qui ont accompli leur mission avec ferveur et conviction jusqu’au sacrifice suprême y laissant leur vie au service, de la France pour défendre avec solidarité la liberté de la France.

Attire aussi  l’attention des autorités à s’organiser pour mener la lutte pour sauvegarder la paix si chère à l’humanité toute entière pour la quelle nos parents s’étaient donné corps et âmes.

 Mesdames, Messieurs :

Cette journée d’hommage aux tirailleurs sénégalais, s’adresse  au chef des gouvernement en partage de la question en général et en particulier, à la France et aux français que nous ressentons toujours les traces de sang de nos pères assassinés au camp THIAROYE, le 1er décembre 1944 par les autorités militaires françaises pour avoir réclamer leurs pécules et la promesse de liberté promise par le Général De GAULLE le ,18 juin 1940 ,sur les ondes de la radio BBC.

Chers invités ;

L’organisation de cette journée avec l’appui du centre international de recherche et de documentation CIRD, pour rendre un vibrant hommage aux  héros méconnus les tirailleurs sénégalais.

Est une manière d’interpeler toute la communauté nationale  et internationale sans distinctions, et dans la divergence de reconnaître et de valoriser la lutte menée pour la paix  par les anciens combattants en les rétablissant avec leurs familles  dans leurs droits les plus légitimes.

Mesdames et Messieurs ;

Cette journée a pour objectif l’intégration sous régionale pour immortaliser l’histoire  des tirailleurs sénégalais qui lie nos différents pays (le Sénégal, le Mali, la Guinée, la Côte D’ivoire, le Niger, le Benin, le Togo, le Burkina Faso  et la Mauritanie).

Nous sollicitons tout le monde  pour qu’ensemble, nous puissions faire en sorte que nos parents qui se sont vaillamment battus pour des causes nobles de libération des peuples aux cotés de la France pendant les deux grandes guerres mondiales et les guerres de libérations d’Indochine, d’Algérie, du Maroc, de la  Tunisie et Madagascar ne soient jamais oubliés.

Mesdames et Messieurs, Cher invités ;

L’association des enfants des tirailleurs sénégalais, par ma voix vous remercie, remercie le centre international de recherche et de documentation, CIRD pour leur soutient  a l’organisation  de  la journée d’hommage aux tirailleurs sénégalais bâtisseur du monde libre et de l’Afrique occidentale indépendante.

Vive les tirailleurs sénégalais ;

Vive l’association des enfants des tirailleurs sénégalais de Guinée ;

Vive le CIRD.

Je vous remercie