Home Economie Innovation : un jeune tchadien peu scolarisé fabrique un avion à deux...

Innovation : un jeune tchadien peu scolarisé fabrique un avion à deux places

187
0

Enfant, il aimait les avions. Aujourd’hui, il est en train d’en fabriquer un. Cette histoire est celle d’un jeune tchadien de 31 ans qui a mis fin à ses études en classe de seconde.

A chaque enfant correspond un rêve, mais rares sont ceux qui parviennent à réaliser les leurs. Ramadan Hassan Barka fait partie de cette exception. Actuellement il à 31 ans, mais depuis son jeune âge, il a du goût pour les objets volants, surtout l’avion. Il rêvait même d’en fabriquer un. Aujourd’hui grâce à sa détermination et son désir ardent, il voit petit-à-petit son rêve se réaliser.

Pour lui, « on n’a pas besoin de faire de longues études pour réaliser ses rêves ». Avec seulement un Brevet d’étude du premier cycle en poche, ce père de quatre enfants et soudeur professionnel réalise des merveilles. Pour fabriquer son aéroplane (ancêtre de l’actuel avion), il n’a pas cherché loin. Il lui a fallu rassembler les pièces des motos, de climatiseurs et autres pièces recyclables pour donner une forme à son avion qu’il a nommé 20/ARJT (20 ans de rêve d’un jeune tchadien). C’est un aéroplane qui vole à 8 mètres d’altitude et fonctionne avec de l’essence. Son moteur, c’est celui d’une moto de marque Honda et son réservoir, la bouteille de gaz d’un climatiseur. 15 ans, c’est le nombre des années qu’il a mis pour arriver à ce résultat. Caché dans le 9eme arrondissement de la Capitale, ce jeune artiste en fer forgé, ne s’intéresse pas à la fabrication des portails comme les autres soudeurs du pays.

L’aéroplane de Ramadan

Le rêve de Ramadan Hassan Barka est grand mais les difficultés aussi. Sans un moteur de qualité, il ne croit en la réussite de son rêve. Mais pour lui, ce n’est pas le manque d’un moteur de qualité qui est le problème, c’est plutôt le manque de moyens financiers.

Son atelier est un véritable centre de formation, car il forme environ dix jeunes ayant la même passion que lui, à suivre ses pas. Il n’y a pas que l’avion qu’il a fabriqué, récemment, il a fabriqué une moto qui peut faire des longues distances, pourvu qu’il y ait du carburant.

Avec Tchadinfos

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here