Home Politique Gouvernement : qui est Amadou Thierno Diallo nouveau ministre de la Coopération...

Gouvernement : qui est Amadou Thierno Diallo nouveau ministre de la Coopération internationale ?

251
0

Le nouveau ministre de la Coopération internationale, nommé le vendredi 19 mars 2021 par le chef de l’Etat est peu connu de l’opinion nationale. Qu’à cela ne tienne. Amadou Thierno Diallo a un parcours riche que notre Rédaction vous le fait découvrir à son travers CV.

PROFIL EXECUTIF

Leader inspirant, visionnaire, et dynamique ayant une grande passion pour le développement et l’entrepreneuriat ; une expérience avérée ayant mené avec succès plusieurs programmes stratégiques et transformateurs dans les pays en développement et émergents.

  •  Officier de l’Ordre de Mérite du Mali, pour contribution aux efforts de développement du pays
  • Président du Conseil d’Administration de la Banque Islamique du Sénégal
  • Membre du Comité de Pilotage du Fonds Fiduciaire du Partenariat de Deauville
  • Membre du Conseil d’Administration du Partenariat Mondial pour l’Education
  • Ancien membre du Conseil d’Administration de la Commission de l’Energie de l’Afrique
  • Représentant de la BID au sein du Groupe de travail sur les Infrastructures du G20
  • Co-président du Groupe de travail des Banques Multilatérales de Développement sur les

Déplacements Forcés et les Migrations Economiques

  • Membre du Comité de Gestion du Risque (Risk Management Commitee) de la BID
  • Membre du Comité de Gestion des Actifs-Passifs (Assets-Liabilities Commitee -ALCO) de la BID
  • Membre du Comité des Operations de la BID
  • Récipiendaire des bourses Halco pour des études de 3e cycle aux USA
  1. Amadou Thierno Diallo possède plus de 30 ans d’expérience professionnelle dans le domaine du leadership stratégique et opérationnel acquis dans les banques multilatérales de développement et dans les secteurs public et privé. Il possède une connaissance approfondie des économies des pays émergents et en développement, ainsi qu’une solide expérience dans l’analyse des stratégies nationales de développement, les choix de politiques publiques, la planification et la programmation des investissements publics et privés, etc.

Il est actuellement Directeur Général par intérim des pratiques globales en même temps Directeur du Département des infrastructures économique et sociale de la Banque islamique de développement (BID) à Djeddah, en Arabie saoudite. A ce titre, il supervise et coordonne les activités de la Banque pour soutenir les efforts de développement socio-économique de ses 57 pays membres par l’identification et la priorisation des programmes d’investissement, l’élaboration et la mise en œuvre des politiques et stratégies dans les secteurs des infrastructures économiques et sociales, les banques et les services financiers, ainsi que l’intégration régionale et la coopération Sud-Sud. A ce poste, il coordonne le travail du personnel (plus de 100 professionnels dans 5 départements).

Auparavant, il a été Directeur par intérim du Département agriculture et développement rural au sein de la BID dont le champ d’actions couvre le développement rural, la microfinance islamique, la sécurité alimentaire, les ressources en eau et l’environnement. Il a également été Directeur des Opérations du Bureau du Vice-Président en charge des opérations et Président du Comité du crédit chargé de l’examen des projets des partenariats publics et privés soumis au financement de la Banque.

Entre 2001 et 2011, il a travaillé à la Banque africaine de développement (BAD). Sa dernière position fut celle de Représentant Résident de la Banque au Mali et Chef de file des partenaires techniques et financiers. Il avait supervisé la préparation du cadre stratégique de croissance et de réduction de la pauvreté du pays ainsi que la formulation de la stratégie conjointe d’assistance des partenaires techniques et financiers pour la période 2012-2017. Il avait joué un rôle clé dans la l’harmonisation de l’aide dans l’esprit de la Déclaration de Paris. Il a aussi supervisé la formulation et la mise en œuvre de la stratégie pays de la BAD pour soutenir les interventions de la Banque au Mali.

Il a également été Chef de Division des secteurs de l’énergie et des technologies de l’information et de la communication. A ce poste il a initié et mis en œuvre les stratégies de la Banque dans ces deux secteurs à travers la promotion des investissements publics-privés et l’assistance technique.

Au cours de sa carrière à la BID et à la BAD, M. Diallo a participé et superviser la structuration financière et la mise en œuvre de plus de plus de 100 projets de développement dans les secteurs public et privé dans plus de 50 pays d’Afrique, de l’Amérique du Nord, du Moyen-Orient, d’Asie Centrale et du Sud-Est. Ces diverses expériences lui ont permis de développer une expertise dans le financement et la gestion de projets d’infrastructure, les investissements dans les industries extractives, des services financiers, etc. Il possède également une expérience pratique du financement des PPP avec une expertise spécifique dans la structuration, l’analyse et la modélisation économique, financière, et des risques, les politiques et la régulation, les négociations, etc.

  1. Diallo a également servi dans le secteur privé en Guinée et aux États-Unis. Il a travaillé pendant dix ans dans le secteur minier en Guinée, expérience qui lui a permis d’appréhender les opportunités et les contraintes du secteur ainsi que les enjeux politiques et structurels qui le caractérisent. Aux États-Unis, il a travaillé pour une société d’ingénierie, de développement et de gestion de projet, où il a dirigé la conception de la stratégie de développement international de l’entreprise.

M Diallo est titulaire d’un Diplôme de fin d’études supérieures en mines de la Faculté des mines et géologie de Boké, d’un Master en économie minière de l’Université du Montana, aux Etats Unis, d’un MBA en finances et d’un Master relations publiques et internationales tous deux obtenus à l’Université de Pittsburgh.

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

Banque islamique de développement (BID)-Djeddah, Arabie Saoudite : 2011-Présent

Depuis 2018 : Directeur général par intérim des pratiques globales / Directeur du Département des infrastructures économique et sociale (membre de la haute direction de la Banque)

Positions antérieures détenues à la Banque

  • Directeur par intérim du Département de l’agriculture et du développement rural (2016 – 2017)
  • Directeur des Opérations, Bureau du Vice-Président des Opérations (2011 – 2015)
  • Analyste financier, (1999-2001) :

Banque africaine de développement, Tunis, Tunisie : 2001-2011

2010-2011 : Représentant résident de la Banque, à Bamako, Mali (dernier poste)

Postes antérieurs détenus à la BAD

  • Chef de Division énergie et Tics, couvrant tout le continent africain (2006-2010)
  •  Chef de Division des équipements collectifs – région centre (2005-2006)
  •  Analyste financier principal des infrastructures – région nord-est et sud (2001-2004)

96-98 : Economiste & analyste financier, Michael Baker Corporation – Coraopolis, États-Unis.

85-90 : Chef de département / Superviseur, Aredor Guinée – SA (mine de diamant)

81-85 : Superviseur d’équipe, Friguia-Kimbo S.A., (Mine de bauxite et usine d’alumine)

FORMATION UNIVERSITAIRE

Mater en relations publiques et internationales

Université de Pittsburgh Etats Unis- 1996

Concentration : Politiques publiques

Master en administration des affaires

Université de Pittsburgh, Etats-Unis 1994

Concentration : Finances

Master en économie minière

Université du Montana, Etats-Unis – 1993

Thèse : « Efficacité de l’Association Internationale de la Bauxite-IBA »

Diplôme de fin d’études supérieures – Ingénieur des mines

Faculté des Mines et Géologie, Boké – Guinée – 1981

Thèse : « Conditions de minimisation du prix de revient de l’évacuation du minerai de Débélé » :

Soutenue avec la mention (Excellent)

FORMATION EXECUTIVE

Réflexions sur le développement : Université de Harvard, Etats Unis

Gestion des finances publiques – Contexte des pays en développement : Idelmat, Ghana

Programmations et politiques financières : Fonds Monétaire International, FMI

Evaluation et gestion des programmes d’investissement : Université de Harvard, Etats-Unis

Financement des infrastructures : London Business School, Londres

Economie de l’industrie de la Bauxite : Association Internationale de la Bauxite, Jamaïque

Analyse économique et privatisation : Centre des Travaux Publics de l’Armée Américaine

Du financement des projets aux partenariats publics-privés, Institut de la Banque Mondiale

Régulation des secteurs de l’eau et de l’électricité : IP3, Etats Unis

Structuration, évaluation/négociation des projets de production indépendante d’électricité – IP3,

Finance et Droit International : Euromoney, Angleterre

Analyse et projections financières des projets : Euromoney, Angleterre

Préparation et évaluation des projets industriels : ONUDI

Gestion des projets : Université Robert Morris & Project Management Institute, Etats Unis

Management Développement Programme : Ashridge Business School, Angleterre

Management développement programme : HEC Montréal, Canada

EXPERIENCE PROFESSIONNEL PAYS

Algérie, Bangladesh, Bénin, Botswana, Brunei Darussalam, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Canada, Cap-Vert, Tchad, République centrafricaine, Congo, Côte d’Ivoire, RD Congo, Djibouti, Égypte, Guinée équatoriale, Éthiopie, France, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Indonésie, Iran, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, République kirghize, Libéria, Luxembourg, Madagascar, Malaisie, Mali, Mauritanie, Maurice, Maroc, Mozambique, Namibie, Niger, Nigeria, Pakistan, Philippines, Rwanda, Arabie saoudite, Sénégal, Sierra Leone, Afrique du Sud , Soudan, Surinam, Suisse, Tanzanie, Togo, Tunisie, Turquie, Émirats arabes unis, Ouganda, Royaume-Uni, Etats-Unis, Ouzbékistan, Zambie, Zimbabwe, + réseaux personnels et professionnels dans le monde entier.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here