Home Economie Fer! Malgré les pressions de Pékin, le minerai de fer poursuit sa...

Fer! Malgré les pressions de Pékin, le minerai de fer poursuit sa folle ascension

178
0

L’incroyable rallye du minerai de fer inquiète depuis quelques semaines les autorités chinoises, qui ont intensifié les mesures visant à freiner cette hausse. Alors que ces actions peinent à démontrer leur efficacité, la matière première profite toujours d’une production d’acier record en Chine.

Les contrats à terme sur le minerai de fer ont augmenté de 3,2 % le 18 mai à Singapour, pour atteindre 214,15 $ la tonne. C’est la deuxième journée consécutive que cela se produit, après une hausse de 2,9 % lundi.

Le marché réagit une nouvelle fois aux signaux en provenance de l’empire du Milieu. Selon les informations relayées par Bloomberg, la production d’acier continue d’augmenter et a atteint 97,9 millions de tonnes en avril, portant le cumul annuel à 375 millions de tonnes déjà, soit une hausse de 16 % par rapport à la même période en 2020.

Pour le moment, les mesures mises en place par les autorités chinoises pour tenter de freiner la hausse des prix, notamment la suspension de diverses taxes sur les importations de fonte brute et les fermetures des sidérurgies les plus polluantes, ne semblent pas faire effet. Le rythme record de production d’acier a ainsi conduit à la troisième semaine consécutive de baisse des stocks portuaires de minerai de fer.

« Étant donné que la production d’acier de la Chine continue de croître, que ses marges sur l’acier restent élevées et que l’offre de minerai de fer acheminé par voie maritime reste limitée, nous pensons que le prix du minerai de fer peut se maintenir au niveau actuel tout au long du deuxième trimestre, mais qu’il restera probablement très volatil », explique une note des analystes de Morgan Stanley.

Pour rappel, le prix au comptant du minerai de fer de référence (teneur à 62 % en fer) a franchi début mai la barre des 200 $ la tonne, au lendemain d’une décision de Pékin annonçant la suspension de discussions commerciales et diplomatiques avec l’Australie, l’un des plus grands producteurs mondiaux.

AgenceEcofin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here