Home Economie Emprisonné, un fraudeur Nigérian réussit à voler un million de dollars sur...

Emprisonné, un fraudeur Nigérian réussit à voler un million de dollars sur internet

309
0

Un fraudeur reconnu coupable d’escroquerie sur Internet a été placé sous mandat de dépôt au Nigeria pour avoir organisé une « méga escroquerie » dans une prison à sécurité maximale.

L’arnaque en ligne porte sur un montant d’une valeur d’au moins 1 million de dollars US.

Les responsables de la lutte contre la corruption ont déclaré que Hope Olusegun Aroke a utilisé un « réseau de complices » pour orchestrer la fraude.

Il a été arrêté en 2012 et purge une peine de 24 ans à la prison de haute sécurité de Kirikiri.

Mais une enquête préliminaire a révélé qu’il avait toujours accès à Internet.

Dans une déclaration faite mardi, l’Economic and Financial Crimes Commission (EFCC) du Nigeria a déclaré qu’elle avait reçu des informations sur l’arnaque d’Aroke et qu’elle était confrontée à l' »énigme » de savoir comment il a pu « continuer à exercer son ignoble métier » depuis la prison de Lagos.

Après son arrestation en 2012, l’EFCC a déclaré que l’étudiant alors basé en Malaisie était la « tête pensante d’un réseau complexe de fraudes sur Internet qui concerne deux continents ».

L’EFCC a déclaré cette semaine que son enquête préliminaire avait révélé que, « contre toute pratique habituelle », Aroke avait eu accès à Internet et à son téléphone.

Il avait également été admis à l’hôpital de la police nigériane à Lagos pour une « maladie non divulguée » et avait pu quitter l’établissement pour séjourner dans des hôtels, rencontrer sa femme et ses enfants et assister à des activités sociales.

Il avait utilisé le nom fictif d’Akinwunmi Sorinmade pour ouvrir deux comptes bancaires et acheté une voiture de luxe et des maisons pendant son séjour en prison, a ajouté l’EFCC.

Il avait également été « en possession des identifiants du compte bancaire de sa femme » en prison.

Il les utilisait pour « transférer librement des fonds ».

Les responsables de la lutte contre la corruption enquêtent sur les raisons de son admission à l’hôpital et sur la manière dont il a pu se rendre à l’hôtel et dans d’autres lieux.

La prison de haute sécurité de Kirikiri est gérée par le Service correctionnel nigérian, qui n’a pas encore commenté l’affaire.

BBC Afrique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here