Home Politique Des missionnaires de Doumbouya en Haute Guinée : « C’est une peine...

Des missionnaires de Doumbouya en Haute Guinée : « C’est une peine perdue » clame-t-on au RPG

261
0

Depuis plusieurs jours, des missionnaires du Colonel Mamadi Doumbouya, Président de la Transition, sillonnent la région de Kankan, le bastion traditionnel du RPG-Arc-en-ciel. Parmi ces missionnaires dont l’objectif est de convaincre les populations d’adhérer au programme de la junte, se trouve en tête, le premier ministre et chef du gouvernement,  Mohamed Béavogui.

La présente démarche du pouvoir militaire n’est pas du goût à l’essentiel de la classe politique, aujourd’hui opposée au CNRD et à son gouvernement. Faute d’être écoutée et surtout méprisée par les autorités du pays. C’est le cas notamment du RPG- Arc-en-ciel, fortement décapité aujourd’hui.

Pour marquer sa désapprobation à cette sorte de campagne du gouvernement au pays profond, Mamby Camara, Secrétaire Fédéral du parti à Kankan, ne passe pas par quatre chemins pour dénoncer ce fait.

« Cette immersion ne va rien changer à notre situation. C’est un Gouvernement de Transition et non un Gouvernement de développement. C’est inopportun de venir dire qu’ils sont là pour s’en quérir des réalités. L’administration est décentralisée pour ça. Ils ont des préfets, des sous-préfets, des Gouverneurs…tous les problèmes peuvent leur être remontés sans se déplacer. Ce sont énormément des sommes d’argent qui sont entrain d’être dépensées pour des réunions qui ne produiront rien », dira-t-il avant d’inviter Colonel Doumbouya et son équipe d’organiser rapidement les élections, remettre ainsi le pouvoir au civil et rentrer dans les casernes.

Pour Mamby Camara, son parti et ses alliés n’attendent que ces élections pour reconquérir le pouvoir en Guinée.

Gabriel Soumah/ Le Jour