Home Economie Des guépards namibiens en route pour l’Inde

Des guépards namibiens en route pour l’Inde

56
0

Disparus depuis 70 ans en Inde, les premiers guépards à être réintroduits dans le pays sont en route vendredi depuis la Namibie d’où ils ont décollé pour un voyage de 11 heures en avion, ont annoncé des responsables et des vétérinaires.

Dons du gouvernement namibien, huit félins (cinq femelles et trois mâles) ont été installés dans l’après-midi à bord d’un cargo spécialement affrété à l’aéroport de la capitale namibienne Windhoek, surnommé « cat plane » (avion chat) et orné d’une tête de félin sur la carlingue. Après une période de quarantaine, les animaux réputés pour leur rapidité et au pelage tacheté convoité entameront une phase d’acclimatation dans leur nouvel habitat, le parc national de Kuno, situé à 320 km au sud de Delhi.

Le Premier ministre indien, Narendra Modi, doit lui-même relâcher les animaux à leur arrivée dans ce parc protégé de plus de 748 km2, choisi pour eux en raison de l’abondance de ses proies et de ses prairies. « C’est historique, une première mondiale », s’est félicité auprès de l’AFP le haut-commissaire indien en Namibie, Prashant Agrawal.

L’Inde abritait autrefois des guépards asiatiques mais l’extinction de l’espèce y a été déclarée en 1952. Le maharaja Ramanuj Pratap Singh Deo aurait tué les trois derniers spécimens à la fin des années 1940. La disparition du guépard en Inde est principalement imputée aux chasseurs mais aussi à la perte de son habitat.

Les autorités indiennes se sont efforcées d’importer ces huit guépards africains, espèce différente de l’asiatique, depuis que la Cour suprême a autorisé en 2020 leur introduction, à titre expérimental, sur un « site soigneusement déterminé ». Mais certains spécialistes estiment qu’ils pourraient avoir du mal à s’adapter à leur nouvel environnement, également peuplé de nombreux léopards, et redoutent des conflits entre espèces.

« Les guépards sont très adaptables et je pense qu’ils s’acclimateront bien », a assuré auprès de l’AFP le Dr Laurie Marker, fondateur de l’association Cheetah Conservation Fund (CCF) basée en Namibie, ajoutant que le projet est en préparation depuis plus de dix ans. Les animaux seront équipés d’un collier satellite.

L’Inde espère conclure aussi un accord avec l’Afrique du Sud pour importer d’autres spécimens. Classée par l’Union internationale pour la conservation de la nature sur sa liste rouge des espèces menacées, la population mondiale de guépards compte moins de 7.000 individus, qui vivent pour la plupart dans les savanes africaines.

AFP