Home Politique Couvre-feu de l’état d’urgence sanitaire: pourquoi la singularité Guinéenne ? (Abdoulaye Condé)

Couvre-feu de l’état d’urgence sanitaire: pourquoi la singularité Guinéenne ? (Abdoulaye Condé)

117
0

Alors que le CNRD et son Président rencontrent ce mercredi 22 septembre les patrons des établissements hôteliers et autres propriétaires des boîtes de nuit, après avoir accordé des facilités de circulation aux Femmes et Hommes de médias au delà de 22 heures, ne serait-il pas mieux, comme tous nos voisins, de lever totalement le couvre-feu qui pénalise tout le monde et les activités économiques ?

Depuis le début de la crise sanitaire mondiale avec le SARS-COV-2, qui a provoqué en 2019 la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19), tous les pays du monde, touchés ou exposés, ont adopté des mesures draconiennes pour faire face au danger inconnu.

Le Président Alpha Condé et son Gouvernement, engagés dans un double processus électoral (les élections législatives) et référendaire (le référendum constitutionnel) au mois de mars, ont attendu le mois d’avril 2020 pour décréter l’état d’urgence sanitaire. Cependant, force est de reconnaître que la Guinée, par rapport à la circulation et à la progression du virus, figure parmi les Nations qui se portent le mieux.

Par rapport aux statistiques, on enregistre, ce 22 septembre 2021, 225 166 539 cas recensés dans le monde et ce depuis le 31 décembre 2019 dont 37 521 784 en Europe.

Le nombre de décès dans le monde à ce jour est de 4 636 120 depuis le 31 décembre 2019 dont 760 853 en Europe.

En France où les Guinéens voyagent beaucoup, plus de 6 900 000 cas ont été recensés et plus de 116 000 personnes décédées au 22 septembre 2021.

Au Sénégal voisin, 73 654 cas recensés et 1845 décès. En Côte d’Ivoire, 59 153 cas de contaminations et 569 décès. Au Mali, 15 074 cas recensés et 545 décès. Chez nous en Guinée, 30 271 cas de contaminations ont été recensés depuis le début de l’épidémie avec 375 décès (Paix à leur âme. Amen).

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here