Home Non classé Sport Coupe du monde : l’Argentine en finale après sa victoire écrasante contre la...

Coupe du monde : l’Argentine en finale après sa victoire écrasante contre la Croatie (3-0)

81
0

L’Argentine s’est imposée contre la Croatie (3-0) ce mardi soir en demi-finale de la Coupe du monde au Qatar et décroche le premier ticket pour la finale. L’Albiceste affrontera le vainqueur du match entre la France et le Maroc.

Ce sera donc l’Argentine. Les compatriotes de Lionel Messi se sont imposés ce mardi soir contre les Croates (3-0) en demi-finale de la Coupe du monde au Qatar. Les Argentins affronteront le vainqueur du match entre la France et le Maroc qui aura lieu mercredi soir à partir de 20h.

L’Albiceleste cherchera à décrocher sa troisième étoile (1978,1986), et l’attaquant du PSG sa première, pour sa cinquième tentative. L’équipe au maillot à damiers, qui a atteint la finale de Coupe du monde pour la seconde fois d’affilée, a vu ses rêves de revanche sur la France éteint par Messi et un doublé d’Alvarez.

Leo Messi a ouvert la marque sur pénalty (34e), Julian Alvarez a doublé la mise (39e) et Messi a donné sur un plateau un doublé à son coéquipier (69e) après un phénoménal slalom dans la défense croate.

Le film du match

Argentine-Croatie a démarré sur un faux rythme. Les deux équipes se craignaient et ne se sont pas livrées, jouant chacune sa partition. Les Croates ont eu plus de possession, mais leurs grands talents, Modric, Brozovic ou Kovacic, sont des récupérateurs et des créateurs. Pas des buteurs. En face, les Argentins ont fait le gros dos sans vraiment concéder d’occasions franches. Puis les champions d’Amérique du Sud ont débloqué la partie en cinq minutes de folie, sur deux actions similaires.

Sur la première, Alvarez est lancé en pointe dans le dos de la défense centrale, plein axe. Le gardien croate Livakovic sort, mais l’accroche. Pénalty, transformé par Messi en force dans le coin supérieur droit du but (1-0, 34e).

A peine le temps de respirer, et le même Alvarez récupère un nouveau ballon de contre dans son propre camp et s’embarque dans une chevauchée fantastique, plein axe de nouveau. Avec un peu de chance, il bénéficie de deux contres favorables pour éliminer les défenseurs arrivés trop tard et, d’une subtile pichenette, il élimine le malheureux Livakovic (2-0, 39e). Les Croates, KO debout, ont ensuite eu de la chance de ne pas encaisser un troisième but avant la pause, sur un tir de De Paul (41e) et une tête de Mac Allister (42e).

Quelques minutes après la pause, le sélectionneur croate Zlatko Dalic a fait un pari risqué. Soucieux de peser plus sur la défense centrale argentine, il a fait entrer Bruno Petkovic, en lieu et place de Brozovic, l’un des poumons du milieu de terrain. Erreur. La Croatie a fatalement ouvert des espaces. Après deux nouvelles alertes sur le but de Livakovic, Messi a réalisé un numéro de soliste sur la droite de la surface, pour venir servir un caviar à Alvarez (69e). 3-0, la messe était dite. Les dizaines de milliers de « hinchas » vêtues des couleurs bleu et blanc de l’Argentine pouvaient exulter.

Francebleue.fr