Home Non classé Sport Coupe du monde 2022 : le Sénégal craque face aux Pays-Bas

Coupe du monde 2022 : le Sénégal craque face aux Pays-Bas

57
0

L’équipe du Sénégal s’est inclinée 2-0 face à celle des Pays-Bas dans le groupe A de la Coupe du monde 2022 de football, ce 21 novembre à Doha. Les Sénégalais peuvent avoir des regrets après avoir longtemps bousculé les Néerlandais.

Cette fois, l’équipe du Sénégal n’a pas remporté son premier match en Coupe du monde, contrairement à 2002 et 2018. Ce 21 novembre à Doha, les Sénégalais se sont même inclinés face à des Néerlandais qu’ils ont pourtant malmené par moments, durant cette rencontre comptant pour le groupe A du Mondial 2022.

Dans un Stade Al Thumama qui s’est rempli tardivement, la sélection sénégalaise se présente dans son schéma tactique préférentiel, en 4-3-3. Les Lions attaquent donc cette édition sans leur superstar Sadio Mané, forfait sur blessure.

Côté néerlandais, le sélectionneur Louis van Gaal a décidé de miser dans la cage sur Andries Noppert, titularisé pour la première fois. Ce dernier n’est toutefois que peu exposé en première période, le latéral Youssouf Sabaly étant le seul joueur à cadrer une tentative en première période.

Des éclairs d’Ismaïla Sarr

Les champions d’Afrique effectuent certes un gros pressing, parfois efficace au milieu de terrain. Mais leur animation offensive manque de mouvement et de variété pour surprendre une défense adverse bien dirigée par Virgil van Dijk. Tout juste le capitaine batave se laisse-t-il surprendre sur quelques éclairs de l’ailier Ismaïla Sarr, dont une frappe au-dessus du cadre (9e) ou un centre tendu du pensionnaire de Watford (Angleterre) à la 41e minute.

Il faut en fait attendre la 65e minute pour qu’un tir en pivot de l’avant-centre Boulaye Dia, suite à une passe en profondeur de l’ailier Krépin Diatta, inquiète Noppert, qui se jette à terre. Le portier est également décisif sur une demi-volée du milieu Idrissa Gana Gueye, suite à une contre-attaque menée par Sarr (73e).

Après l’heure de jeu, le sélectionneur Aliou Cissé lance le latéral Ismaïl Jakobs à la place d’un Abdou Diallo blessé, puis l’attaquant Bemba Dieng pour remplacer Boulaye Dia. Le milieu Cheikhou Kouyaté doit aussi sortir, sur civière.

La fébrilité d’Edouard Mendy

Est-ce la conséquence de tous ces réajustements tactiques ? Toujours est-il qu’à la 84e minute, le gardien Edouard Mendy manque une sortie aérienne, sur un centre travaillé de De Jong. Il est devancé de la tête par l’ailier Cody Gakpo qui vient marquer contre le cours du jeu : 0-1.

Les Sénégalais se ruent alors à l’attaque pour tenter de revenir, notamment Pape Gueye qui décoche un tir à ras-de-terre dangereux (86e). Sans succès, donc. Les Oranje doublent même la mise au bout des arrêts de jeu lorsque Mendy repousse mal un tir de l’attaquant Memphis Depay. Davy Klaassen, qui a suivi, en profite : (0-2, 90e+9).

Le Sénégal tentera de décrocher ses premiers points le 25 novembre face au pays hôte, le Qatar, tandis que les Oranje, eux, feront un grand pas vers une qualification en huitièmes de finale s’ils battent l’Équateur le même jour.

RFI