Accueil SOCIETE Condamné dans le procès des gangs en 1995 : Indien Kaala meurt...

Condamné dans le procès des gangs en 1995 : Indien Kaala meurt à petit feu dans une prison de Kindia

376
0
Indien Kaala le plus ancien-prisonnier-en-Guinée

Le plus vieux prisonnier de la Guinée pourrait être lui. Et il se trouve dans  état finissant. SOS !

Ce n’est ni une fiction, ni un documentaire, encore moins un film du genre Lucky Luke réalisé par James Huth avec Jean Dujardin. C’est une réalité.

Indien Kaala (sur la photo) mène une fin vie misérable dans le pénitencier de Kindia. Comme s’il était hanté par les esprits de ses nombreuses victimes, ce condamné dans le retentissant «Procès des gangs de 1995» est actuellement malade et obèse.

II meurt à petit feu. Mathias Léno condamné à mort, d’autres malfrats ont rendu l’âme en détention comme Alpha Ibrahima Barry alias Koyin est passé de vie à trépas un certain samedi 21 juillet 2018 à la prison centrale de Coronthie à Conakry.

Né en 1960 au centre-ville de Mamou, précisément au quartier Boulbinet, arrêté en 1994, Alpha Kaala Barry dit Indien Kaala, alors âgé de 35 ans, a été jugé dans le retentissant procès de gang en 1995 et condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Aujourd’hui, du haut de ses 59 ans révolus, il est certainement l’un des plus vieux prisonniers de la Guinée.

Du fond de sa cellule, India Kaala vit avec un lourd fardeau de regret de ses actes, demande pardon au peuple et la grâce présidentielle.

Sa vie de gang est un passé révolu. L’homme est devenu  conseiller de mosquée de la prison de Kindia et se dit désormais tourné vers son créateur en implorant son salut.

Par Le Populaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here