Home Politique Commission ad-hoc : la plus grosse erreur de Dansa Kourouma (Fodé Oussou)

Commission ad-hoc : la plus grosse erreur de Dansa Kourouma (Fodé Oussou)

69
0

La rédaction de l’avant-projet de constitution relève normalement de la Commission n°1 (Commission Constitution, lois organiques, Administration publique, Organisation judiciaire).

2/ Une Commission ad-hoc n’a donc pas de sens.

3/ En plus, sur les 11 membres de la commission ad-hoc

  • Il y a 9 conseillers dont 5 choisis parmi les  » personnes ressources  » nommées par le Président de la Transition. Ce sont: Mohamed Aly Thiam, Jean-Paul Kotembedouno, Mamady Kaba, Ibrahima Sorel Keita et Fatima Camara.
  • Un membre issu des FDS : Général Abdoulaye Keita
  • Trois proches de Dansa
    Mory Douno
    Salia Camara
    Ismael Kabassé Samoura
  • Enfin deux de l’administration Parlementaire notamment le secrétaire Général et le chargé de la logistique .

La date de la mise en place de cette commission ad-hoc montre que le CNT n’a pas encore commencé à travailler sur le dispositif juridique et institutionnel nécessaire à l’organisation des élections.

Mieux, il n’y a aucun spécialiste de droit constitutionnel. Nos doyens Lamine Sidimé , Prof Salifou Sylla qui ont le meilleur parcours académique sont ignorés.

Que Dieu le tout-puissant sauve la Guinée

Hon Dr Fodé Oussou FOFANA