Home Non classé Sport Colonel Mamady Doumbouya aux joeurs du Syli national : « Je...

Colonel Mamady Doumbouya aux joeurs du Syli national : « Je veux la Coupe ! »

631
0

En partance  pour la CAN 2021 qu’abrite le Cameroun à partir du 9 janvier 2022, le Syli national de Guinée a reçu le tricolore guinéen des mains du chef de l’Etat, Colonel Mamady Doumbouya ; c’était ce lundi 27 janvier au Palais Mohamed V en présence du Comité de Normalisation, l’instance dirigeante du football guinéen et des membres du gouvernement.

Le président de la Transition, a profité de l’occasion pour livrer un message ferme aux poulains de Kaba Diawara dans un sens patriotique.

Vous symbolisez l’unité et la solidarité

…à travers votre prestation on doit retrouver la dignité et la bravoure de ce peuple.  Je vous confie le tricolore national en ce jour solennel tachez de l’honorer, de le hisser très haut. C’est un privilège qui n’est pas donné à tout le monde. L’Etat cette année, s’est saigné pour vous mettre dans toutes les conditions idoines. En plus nous avons misé sur le contenu local en portant notre choix sur un entraineur national. Une ancienne gloire de notre équipe nationale qui est M Kaba Diawara. Le peuple de Guinée est derrière vous comme un seul homme car vous êtes un symbole d’unité et de solidarité. La discipline à chaque instant, l’engagement à tous les moments »

Nous allons à la mort pour sauver le pays

Je veux bien que la coupe vienne en Guinée, vous allez vous battre comme un soldat. Que cela soit clair : en tant que soldat, nous allons à la mort pour sauver le pays, pour la sauver patrie, pour sauver la Nation. Vous allez et je suivrais tous vos matches et on sera 13 millions de Guinéens ici et à l’étranger à vous suivre. Cela veut dire que vous allez pour gagner, vous allez tous ensemble et vous revenez tous ensembles.

On a confiance en vous

Si on vous a pris parmi 13 millions de Guinéens, c’est parce qu’on a confiance en vous. Il y a d’autres Guinéens qui sont là et qui peuvent faire aussi, mais tout le monde ne peut pas aller. Si vous partez, je ne veux pas entendre parler de clan

Battez-vous comme des soldats

Je veux bien que la coupe vienne en Guinée, vous allez vous battre comme un soldat. Que cela soit clair : en tant que soldat, nous allons à la mort pour sauver le pays, pour sauver patrie, pour sauver la nation. Vous allez et je suivrais tous vos matchs et on sera 13 millions de guinéens ici et à l’étranger à vous suivre. Cela veut dire que vous allez pour gagner, vous allez tous ensemble et vous revenez tous ensembles. Si on vous a pris parmi 13 millions de Guinéens, c’est parce qu’on a confiance en vous. Il y a d’autres Guinéens qui sont là et qui peuvent faire aussi, mais tout le monde ne peut pas aller. Si vous partez, je ne veux pas entendre parler de clan …

Le Jour