Home Politique CENI : l’aveu d’impuissance de Me Salif Kébé

CENI : l’aveu d’impuissance de Me Salif Kébé

208
0

En déclarant devant la presse qu’il n’a pas été consulté pour le couplage des élections législatives et le référendum constitutionnel le 1er septembre, Me Salif Kébé avoue le manque d’indépendance de son institution. C’est du moins que l’on peut comprendre à travers ses propos…

« Je n’ai personnellement pas été consulté sur la question du décret  en tant que président d’institution… Je l’ai appris très tard la nuit. » a –t-il en substance. Même s’il tente de rassurer en ces termes « Mais il nous reste nous CENI à nous organiser pour combler la partie du matériel qui n’est pas encore là. Parce qu’on n’a encore rien fait dans le sens du référendum ».

Déjà, 7 commissaires issus de l’opposition ont quitté l’institution. La crédibilité du fichier électoral est mise en cause. Des partis politiques ayant accepté d’aller aux législatives sont confus vu ce couplage, car ils s’opposent au projet de nouvelle constitution.

lejourinfo@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here