Accueil Economie Carburant : vers une nouvelle grogne des forces sociales

Carburant : vers une nouvelle grogne des forces sociales

180
0

Les forces sociales accordent une semaine au ministre du Budget. Faute de quoi, elles se feront entendre. Ismaël Dioubaté avait promis une baisse des prix du carburant au mois de février 2019. Mais pour le moment, du côté gouvernement c’est le silence radio.
A la fin de l’année, le gouvernement avait procédé à une légère baisse des prix du carburant à la pompe. La hausse de ces tarifs courant 2018 à 10.000 Fg le litre avait soulevé une série de protestation de la part des forces sociales, amenant le gouvernement à interdire toute manifestation dans le pays. C’est au mois de décembre dernier que le prix a été ramené à 9500 Fg. Une mesure jugée insuffisante par les citoyens.
En tout cas, au marché international, le prix du carburant a fortement baissé ces deux dernières années. Pourtant les autorités guinéennes avaient pris l’engagement de se conformer au marché international pour réajuster le prix à la pompe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here