Home Non classé Sport Cameroun 2021: Dans un mois, place au CHAN

Cameroun 2021: Dans un mois, place au CHAN

114
0

Après un report d’une dizaine de mois dû à la pandémie de Covid-19, le Championnat d’Afrique des nations 2020 est en approche. Coup d’envoi du tournoi le 16 janvier 2021 à Yaoundé, avec une affiche Cameroun – Zimbabwe.

On y est presque, et l’attente fut longue ! Le 16 janvier prochain et jusqu’au 7 février, date de la finale, la sixième édition du CHAN se déroulera au Cameroun. Enfin, est-on tenté d’écrire puisque ce tournoi était à l’origine programmé en janvier, puis en avril 2020… avant que la pandémie de Covid-19 ne mette à l’arrêt l’ensemble du football mondial. Si l’on refait la genèse de cette édition, ce n’est d’ailleurs pas le Cameroun qui devait s’y coller mais l’Ethiopie. Devant le retard accumulé par ce pays, la CAF décida de confier au quintuple vainqueur de la CAN l’organisation de cette phase finale… qui devait servir de répétition à la CAN.
Le tournoi, d’un format classique (seize qualifiés répartis dans quatre poules, trente-deux matches) se disputera dans quatre stades et trois villes : Yaoundé (Ahmadou Ahidjo), Douala (Japoma et Réunification) et Limbe (Omnisport). Parmi les seize nations, on retrouve beaucoup d’anciens vainqueurs comme la Libye (2014), la RDC (2009, 2016) et le Maroc (2018). Seule la Tunisie, championne 2011, ne sera pas du festin camerounais. Qualifiée, elle a en effet déclaré forfait et a été remplacée par la Libye qu’elle avait battue. Toujours très enthousiaste à l’idée de disputer cette compétition qui lui a souri par le passé, la RD Congo a annoncé il y a quelques jours qu’elle rappelait sur le banc Florent Ibenge, vainqueur du tournoi en 2016 et actuel coach du Vita Club de Kinshasa. Son expérience suffira-t-elle face à une adversité très relevée ?

Première pour le Cameroun depuis… 49 ans !

Au-delà de l’aspect sportif, l’organisation de ce tournoi par le Cameroun met fin à une bien longue attente : cela fera quarante-neuf ans (depuis la CAN 1972) que le pays n’a pas organisé une compétition masculine d’envergure. Là, en l’espace d’un an, il aura la possibilité de tester sa capacité à organiser avant d’accueillir la prochaine édition de la CAN en janvier 2022. Jusqu’ici, le message des autorités camerounaises, relayé par la CAF, s’est voulu rassurant : les infrastructures sont bonnes, voire excellentes et donc… le tournoi sera forcément de qualité. On en jugera le moment venu. L’autre aspect, non négligeable, concerne le public. On se dirige, a priori, vers un huis-clos total en raison de la Covid-19. A moins que la CAF, en accord avec les autorités, n’autorise le Cameroun à une jauge, histoire que la fête du football africain ne soit pas trop triste…
Francefootball.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here