Home Afrique Burkina Faso: la majorité présidentielle obtient une avance confortable à l’Assemblée

Burkina Faso: la majorité présidentielle obtient une avance confortable à l’Assemblée

138
0

Le Conseil constitutionnel burkinabè vient de proclamer les résultats officiels et définitifs de l’élection législative du 22 novembre. Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) du président Roch Marc Christian Kaboré arrive en tête avec 56 sièges de députés à l’Assemblée nationale.

Sans surprise, le parti présidentiel sort vainqueur des élections législatives qui se sont tenues fin novembre. Le Mouvement du Peuple pour le Progrès remporte 56 sièges. Le Nouveau Temps pour la Démocratie (NTD), un parti membre de l’alliance pour la majorité présidentielle est l’un des grands gagnants de ces législatives avec 13 sièges. Ce qui confère au président Roch Marc Christian Kaboré une majorité confortable au sein de l’hémicycle.

Tout comme à la présidentielle, le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) d’Eddie Komboïgo arrive deuxième et récupère la casquette du chef de file de l’opposition avec ses 20 députés.

L’UPC, grand perdant des élections législatives

Les grands perdants de ces élections législatives sont d’abord l’Union pour le Progrès et le Changement de Zéphirin Diabré. De 33 députés en 2015, l’UPC doit se contenter de 12 sièges. C’est l’une des conséquences, des multiples crises qui ont déchiré le parti, occasionnant le départ de plusieurs cadres. De son côté, le Parti pour la Renaissance Nationale (PRN) de Laurent Bado n’a obtenu aucun siège. En 2015 ce parti avait deux députés et son alliance avec le MPP lui avait valu un portefeuille ministériel.

Au total sur les 126 partis, formations politiques et regroupements d’indépendants, seulement 15 ont pu obtenir au moins un siège de député selon les résultats officiels proclamés par le Conseil constitutionnel.

RFI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here